Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 9 décembre 2015

Il a perdu son Eurydice

La mythologie grecque nous a fait retenir plus volontiers Orphée, mais c'est quand même dans l'histoire Eurydice qui est restée dans les ténèbres à cause de son incapacité à ne pas se retourner. Pourquoi plaint-on tant Orphée et bien peu Eurydice ?


point de blandices
Douce Eurydice
évites les immondices
suis du chemin les indices
et n'oublie pas le préjudice
si par mégarde Orphée
troublé par ta voix de fée
tournait sa tête décoiffée :
retiens donc tes cris étouffés
évites-lui le désespoir
de ne plus jamais te revoir
Las, Orphée n'a su résister !
Sa mie a perdu à jamais !
Orphée (et Eurydice), par Anselm Feuerbach

Mythologie grecque : Eurydice épouse d'Orphée
Anselm Feuerbach, 1829 - 1880 : peintre allemand du XIXe siècle

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour l'hiver)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

13 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne... Eh oui eh oui... ne pas se retourner mission impossible et l'on sait ce qu'il advint de sa belle ! Jolie peinture jointe, Eurydice sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Joli Poème Jeanne. Orphée ne sait pas ce qu'il perd.

    RépondreSupprimer
  3. Ah Eurydice !
    Rien que l'évocation de ce prénom et aussitôt, j'entends la grande Maria Callas chantant Glück. J'en suis absolument admirative à jamais : http://www.emmacollages.com/2015/05/alchimie.html
    Tu as bien raison de lui crier, "Résiste !"
    eMmA

    RépondreSupprimer
  4. et oui on l'oublie Eurydice retournée aux Enfers... difficile de ne pas penser à Orphée avec ce prénom !

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai ;Eurydice a été assez oubliée par les poètes et autres artistes divers.
    Je me souviens vaguement d'une chanson des années 50/60 qui parlait de ce couple malheureux. bISES

    RépondreSupprimer
  6. La voir ou ne pas l'avoir...
    Ce n'est pas une comédie comme-on-dit....

    Bravo!

    RépondreSupprimer
  7. Tout à fait d'accord.
    Moi, j'ai du mal à ne pas penser à Cocteau. :)
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Super bien joué, Jeanne ! Bravo ! Du moins, en ce jour, nous y pensons, à Eurydice, hein ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Jeanne
    Une héroïne négligée Eurydice
    Pourtant retourner aux enfers c'est pas drôle
    Bisous et bonne soirée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  10. Un prénom associé inévitablement à Orphée et des représentations superbes en peinture et aussi en opéra .
    Bon jeudi
    bisous

    RépondreSupprimer
  11. Mais c'est vrai en plus, c'est elle quand même qui en est morte! Bisousssss

    RépondreSupprimer
  12. Un prénom qui incite à se souvenir de ses classiques évidemment!

    RépondreSupprimer