Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 26 mai 2022

Femme en bleus, de Jeanne Fadosi

Pour les jeudis en poésie :
Thème du jeudi 26 mai :  le bleu
Thème du jeudi 2  juin: deux acrostiches avec les mots paix et joie
ou thème libre.

Le jeudi, j'aime partager une poésie choisie. Un poème avec bleu me semblait facile à trouver hors des plus connus. Mais entre la mer les lacs et surtout les yeux bleus en poèmes d'amour, où rien ne me semble égaler l'audace de Paul Eluard,  La terre est bleue comme une orange, de Paul Eluard*, Je n'ai rien trouvé d'enthousiasmant. J'ai alors exploré les montagnes bleues ou la montagne sainte Victoire, j'y ai trouvé un classique, Les Yeux bleus de la Montagne de Théophile GAUTIER dans 'España' sur UnJourUnPoeme.fr : lectures, commentaires, recueils, et d'autres comme ceux-ci de Vette de FonclareLa Sainte Victoire | Poèmes en Provence (poemes-provence.fr) et La montagne bleue | Poèmes en Provence (poemes-provence.fr) , 


En explorant mon blog, j'ai retrouvé ce haï bun que j'ai écrit pour l'Herbier de poésies. On se passerait volontiers de ces bleus au corps ou à l'âme et pourtant il est si difficile de les fuir ... Quelquefois cela se termine très mal.

Le bleu s'insinue d'abord par traces, dans l'ombre de mots, de phrases insidieuses, dans l'intonation ironique. Un regard qui contredit le compliment de la première.

tu es en beauté ce soir
tu as cassé ta tir'lire ?

Les bleus à l'âme se succèdent, juste des ombres bleutées, font leurs nids en silence. Chaque mot, chaque petite phrase, même sans escalade, font de plus en plus mal.
Tu ne les sens pas
enrubannés des douceurs
de tes illusions.
Parfois viendront les coups. Les plus maladroits laissent des bleus. Les plus habiles savent ce qui ne laisse pas de traces visibles.
Toute une vie en otage
engluée dans la nuit muette.
©Jeanne Fadosi, jeudi 17 janvier 2019
pour l'herbier de poésies 132

Alors revenons à Paul Eluard et aux rares personnes ayant eu la possibilité pour des missions scientifiques de vérifier en vrai que la terre est une sphère bleue, n'en déplaise aux gurus qui font croire le contraire. 
Et aussi pour déplorer le détournement commercial de tels voyages au mépris de sa protection.

* une pensée aux candidats qui auront à décortiquer le poème pour le bac de français : La Terre est bleue comme une orange, Eluard : analyse (commentairecompose.fr)

7 commentaires:

  1. Magnifiques participations pour Andrée, et comme tu as bien fait de republier ce poème "EN BLEU" puisque la vie n'est pas toujours rose !
    Bises et bon jeudi de l'Ascension - Zaza

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce beau partage. J'aime le bleu et Eluard. Bisous Martine Martin

    RépondreSupprimer
  3. Gardons notre planète bleue qui a elle aussi des bleus à l'âme! BIse

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour la rediffusion de ton poème , il n'y a pas que les bleus paradisiaques malheureusement , ceux là sont encore malheureusement bien trop fréquents .
    Bon courage en effet pour les bacheliers
    Bon jeudi
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jeanne,
    C'est une excellente participation pour relever ce défi !!! Mille bravos ! Bon après-midi de ce jeudi de l'Ascension. Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour. Ta participation. Oui il y a des bleus qui font mal. Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.