Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 30 mai 2022

Défi n°266 : Visite au Mont

et vous propose pour le défi du lundi 30 mai, d'écrire un texte à partir de quelques lignes tirées du livre de Marie Gillet "aussitôt que la vie".

"Je suis partie de bon matin. J'ai pris ma décision après avoir ouvert les volets et regardé le ciel lisse vaquant simplement à son occupation de l'aube ; laisser la place au jour. L'ait était pur et calme. Il allait faire très beau. Rien ne s'opposerait à la lumière."

Paul Cézanne - Montagne Sainte Victoire - 1906

Fa se réjouissait de la lumière oblique qui caressait sa table de cuisine. Cela n'arrivait q'au coeur de l'hiver aux matins d'un ciel clair. 

"Le ciel lisse vaquait simplement à son occupation de l'aube ; laisser la place au jour. L'air était pur et calme. Il allait faire très beau."
 
Elle se réjouit d'avoir veillé tard la veille pour terminer son travail de correction. Elle hésita à téléphoner à No. C'était un temps à randonner le long du chemin de halage jusqu'au moulin. Hmmm ! Elle avait comme toujours beaucoup de travail de préparation.

"Rien ne s'opposerait à la lumière" 

Le téléphone sonna. Ce devait être important ! Téléphoner  représentait un budget conséquent et il était utilisé avec parcimonie sauf pour les communications locales.
 
- Allo Fa ! Tu as vu le beau temps ? Je cale sur la préparation de mon cours pour les "cuisine de collectivité". Rien ne les accroche dans cette classe, même pas la chimie du champagne ! Tu serais partante pour une balade ?
-Je viens de finir les copies du BTS blanc. Oui c'est possible.
 
Fa avait un emploi du temps éreintant cette année-là, des cours tout le lundi matin puis du jeudi au samedi midi. No avait toute la journée à utiliser à son gré entre deux cessions qu'elle faisait pour la formation continue.

Le temps de traverser la ville, elle était au pied de l'immeuble un quart d'heure plus tard.
Laquelle des deux proposa d'aller au Mont Saint-Michel ? A vol d'oiseau, il était à moins de 100 kilomètres. Une heure et demie de route.

Elles auraient pu "partir de bon matin". Le soleil était déjà haut et il faisait presque doux. Le Mont était accessible jusqu'à son pied par une digue même à marée haute en dehors des grandes marées et l'on commençait déjà à s'inquiéter de son ensablement ; surtout depuis la mise en service de la centrale marémotrice à l'embouchure de la Rance. Il fallait juste faire attention au parking dont la partie basse était submersible. En cette saison il était aux trois-quarts vide et de plus gratuit. Les visiteurs étaient rares et les visites guidées furent singulièrement agréables après le souvenir des embouteillages de piétons subis en juillet. La petite filleule de Fa avait absolument voulu visiter ce Monument un été malgré ses mises en garde et cette précédente expérience avait été éprouvante !
 
Tant pis pour l'omelette de la mère Poulard, le restaurant était fermé. Heureusement pas tous. A défaut d'aube, elles se réjouissaient d'attendre le soleil couchant en dégustant des crêpes avant de rentrer raisonnablement vers 20h.

Le temps de se donner bonne conscience pour cette escapade en reprenant leur bonne habitude d'un travail studieux jusque vers 22h 22h30. 

Le Mont Saint-Michel hors saison au temps de la digue

le Mont Saint-Michel à marée haute d'une très grande marée
avec la nouvelle passerelle


Un spectacle que le funambule Nathan Paulin a peut-être pu admirer après son exploit





8 commentaires:

  1. Je n'y suis pas encore allée au Mont St Michel... tu me donnes des idées ! Bises jill

    RépondreSupprimer
  2. Commentaire de Martine Martin : J'aime beaucoup le Mont Saint-Michel. Tu m'as rappelé de bons souvenirs. Merci et bisous

    RépondreSupprimer
  3. Une visite de ces lieux à effectuer en basse saison, c'est tellement plus agréable !
    Bises et bon début de semaine Jeanne - Zaza

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Jeanne,
    J'apprécie beaucoup ton texte !!! Le Mont Saint-Michel, un endroit que j'ai pu visiter aussi, tu sais. Un plaisir pour moi, que de revivre ce bon moment ! Bon après-midi de ce lundi et agréable semaine. Bises♥

    RépondreSupprimer
  5. Ah le Mont Saint Michel! que de souvenirs pour moi. C'est lors d'un week end au Mont que mon mari et moi avons fait connaissance. et ça fait bientôt 46 ans qu'on est ensemble!
    bravo pour ton texte qui va donner envie d'y aller à ceux qui ne le connaissent pas!
    Bisous jeanne <3

    RépondreSupprimer
  6. Une échappée belle au Mont St Michel voilà de quoi souffler avant de reprendre le travail de correction . Je l'ai vu il y a bien longtemps maintenant , ses abords étaient bien différents et j'en garde de tres bons souvenirs , pas de problème de stationnement à ce moment là et une fréquentation raisonnable .
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. J'y suis allée une fois;une vraie merveille architecturale .Une superbe promenade. Bise

    RépondreSupprimer
  8. Tu nous offres une chouette balade. J'ai apprécié ton texte. Merci. Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.