Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 25 mai 2022

Eliette c'est Niet

Eliette c'était Niet
fini le temps des soviets
plus la peine de faire la diète
Finie la peur de la disette

I' y a trente ans tu voulais danser
et même à un futur espérer.
C'est tellement décourageant !
les maléfices des revenants.

Un peuple sous les orages
des bombes et de la mitraille
un autre, frère, pris en otage
décérébré par des canailles. 

Voici qu'ils sont revenus
les temps de la pénurie
et des rayonnages nus
quand là-bas le blé pourrit.

Désolée d'y revenir, comment faire autrement et s'en désintéresser ? Même si un monde meilleur, plus juste et d'égalité reste à inventer.


J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 13

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11 ; Mes prénoms saison 12    

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour 

14 commentaires:

  1. Merci Jeanne, je te comprends, à notre époque et en Europe on se devrait de vivre en paix, mais.... il y a tjs un mais quelque part ! Bises de m'dame JB

    RépondreSupprimer
  2. Ne sois pas désolée Jeanne, il n'y a pas un jour qui passe sans que mes préoccupations ne concernent Poutine et sa dictature, son déni des horreurs commises et sa campagne de désinformation diffusée sur les chaînes d'information. La situation est grave!
    Bises et bon mercredi - Zaza

    RépondreSupprimer
  3. Eliette a pris son baluchon
    Eliette a pris la route
    la route de l'exil
    elle pense à sa grand mère
    qui déjà avait fui la guerre ...
    Merci Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette anonyme c'est moi Jamadrou , merci Jeanne d'avoir fait paraître mon com.

      Supprimer
  4. en effet comment faire autrement que de parler ce conflit qui n'aurai jamais du voir le jour...Bisous douce journée

    RépondreSupprimer
  5. Éliette et la vie d'aujourd'hui, ne pas oublier, savoir partager et ne jamais désespérer...

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'as pas à être désolée, Jeanne ; cette réalité est bien présente, hélas ! Comment ne pas y penser et y revenir ! Tout à fait normal ! Bonne poursuite de ce mercredi. Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. difficile effectivement de ne pas y penser...on était loin d'imaginer il y a peu encore, ce qui se passe à notre porte...quoique, dans bien d'autres pays les atrocités continuent. bises

    RépondreSupprimer
  8. Ne sois pas désolée , ton poème est tres beau et reflète la réalité. On ne peut passer à côté .
    Bonne soirée
    Bises
    Jazzy

    RépondreSupprimer
  9. Ne sois pas désolée , ton poème est tres beau et reflète la réalité. On ne peut passer à côté .
    Bonne soirée
    Bises
    Jazzy

    RépondreSupprimer
  10. Jeliette est une jolie petite migrante !
    Comment ne pas y revenir lorsque tout nous y ramène, hélas !
    Bises Jeanne

    RépondreSupprimer
  11. Un Eliette qui est prise dans la tourmente par la faute d'un parano
    Nous ne pouvons que souhaiter qu'elle puisse voir les moissons à nouveau blondir .dans les prés de son beau pays

    RépondreSupprimer
  12. laura vanel-coytte27 mai 2022 à 19:59

    il n'y aurait pas de pénurie en France si des pauvres c...s ne prenaient pas 15 unités qui pourraient bénéficier à d'autres
    perso, j'ai besoin d'huile de colza, personne n'en parle et je ne peux en avoir!!!

    RépondreSupprimer
  13. Je comprends ton besoin d'en parler, tout ce qui se passe là-bas me dépasse aussi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.