Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 21 avril 2022

Souvenirs, souvenirs ...

Pour cette quinzaine du défi n°264 des CROQUEURS DE MOTS, Zaza pilote la galère à la suite de notre amie Jazzy, sous la houlette de l’Amiral Dômi.
Ci-dessous et sous le lien, ses consignes :
Le jeudi 21 avril 2022 – En poésie ou en prose, mettre en avant vos souvenirs de vacances de printemps.

Devant l'abondance
des souvenirs de l'enfance
choix bien difficile
 
Clichés noir et blanc
souvent sans date ni lieu
passés par le temps

 

Clichés en couleur
était-ce encore l'enfance
ou l'adolescence ?

L'enfance tirait à sa fin et je ne le savais pas encore. Pour la satisfaction des plus jeunes, je m'étais rendue complice des cloches de Rome. Dans deux mois, on me convaincrait de me couper les cheveux. J'aurais bientôt douze ans.

Enfants de tous âges
pour la joie des grands aussi
qui faisaient semblant

de croire au mystère des cloches
Ailleurs c'était des lapins.


Un photographe patient, il y a quelques dizaines d'années, en avait surpris une dans le jardin de ses ancêtres  et avait même réussi à visualiser son auréole. Normal après tout, c'était bien sur le trajet entre Rome et Villedieu-les-Poêles où l'on n'y fabrique pas que des poêles, des cloches aussi.

Par un clair matin
un nuage lumineux
l'avait aspirée

A deux elles ont dessiné
une jolie croix céleste.


Et si elles n'allaient pas dans la même direction, aucune importance ! Ne dit-on pas que tous les chemins mènent à Rome ? Alors, promis, je n'allais pas traquer leur retour, plutôt veiller à ces merveilles de promesses de vie que sont les œufs.

Qui de l'œuf
qui de l'oiseau
l'origine ?

Dans ce nid déchu, il y a eu

des œufs

sans doute des oisillons ...

qui ont, je l'espère, grandi


Les photos qui précèdent viennent d'un livre lu et relu et gardé précieusement pour d'autres enfants


C'est de ce livre que j'ai fait au pastel sec : craies, carrés conté et crayons pastels ce qui m'a servi de bannière


Depuis, en juin 2010, une merlette et son merle m'avaient fait le joli cadeau de m'accepter discrètement dans l'intimité de leur couvaison.

Pour les pressés voir Le nid de merlette ; résumé 1 ; résumé 2

Mais si vous voulez revoir jour après jour le début est ICI

Mais vous savez quoi ? Je ne sais toujours pas qui de la poule ou de l'œuf ...

Et à vrai dire, est-ce si important ? 

8 commentaires:

  1. Souvenirs estompés de Pâques : j'ai aimé. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. A chacun/e ses souvenirs d'enfance, un âge tendre, insouciant, qu'on ne peut oublier, merci, bises

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Jeanne.
    Des souvenirs encore bien présents pour cette chasse aux oeufs de Pâques. C'était certainement toi, la blondinette, toute mimi.
    Merci pour cette participation si riche, qui nous dévoile l'origine de la création de ta bannière.
    Bises et bon jeudi - Zaza

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourires eh non Zaza la blondinette était une de mes nièces, moi je suis la cloche ... bises

      Supprimer
  4. Excellents souvenirs de tes vacances de printemps et de superbes photos pour accompagner ton texte . Superbe ce livre et la bannière que tu as faite au pastel sec. Quant au reportage photo de l'oeuf à l'oisillon , il est aussi magnifique
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Bravo pour tout, Jeanne, c'est super !!! Que ces deux photos en noir et blanc sont BELLES !!! Puis aussi ce que tu nous apprends sur ta bannière, j'♥ beaucoup ! Je vais l'admirer chaque fois que j'ouvrirai ton blog, maintenant.
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. ces souvenirs devant les anciennes photos sont toujours plein d'une tendre émotion

    RépondreSupprimer
  7. J'ai passé un bon moment Jeanne, avec tes souvenirs d'enfance et ces oeufs, ces oiseaux qui vont et viennent et nous font tant de plaisir de venir animer notre jardin !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.