Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 11 avril 2022

Défi n°263 tralalalère


À la barre du bateau des Croqueur de mots pour cette nouvelle quinzaine, Jazzy nous propose de reprendre la plume pour le défi 263 .

Il s’agira pour le lundi 11 avril de faire un texte en insérant des mots
qui portent au singulier une marque du pluriel s ou x , sur le thème de votre choix,
ou en vous inspirant de la photo ci – dessous .

Pour la petite histoire j'ai pris connaissance du sujet à la va-vite et d'abord j'ai lu "en insérant des 'noms' 'féminins' qui portent au singulier une marque du pluriel s ou x". Le mot féminin n'y était évidemment pas et je me demandais ce que venait faire dans l'histoire cette bien jolie photo de ce bien joli chat.

Revenant lire le sujet tout aussi en coup de vent, j'ai vu qu'il ne fallait pas se polariser sur le féminin 'et' qu'il fallait s'inspirer de l'image. Dans un troisième temps j'ai encore relu et vu que c'était ou les noms ou l'image. J'avais déjà un peu phosphoré et j'ai donc gardé l'idée des faux pluriels sur l'image et en voilà le résultat.

Ce n'est qu'en recopiant le sujet en intro de ce billet que je viens de réaliser  qu'il s'agissait de mots et pas seulement des noms ! 😹

Le minois de Félix

Il était une fois
un félin pourtant matois
énamouré devant le reflet d'un minois,
lui susurrant de sa plus belle voix
en langue miaou des propos grivois.

D'en bas, il ne voyait que du gris,
mais hissé sur l'abat-jour de la vis
d'un vieux pressoir, il était Ulysse
du chant des sirènes au supplice,
entre orchidées et fleurs de lys.

La belle avait sûrement un prix
de beauté, il en était épris
bien assis sur son coccyx,
prêt à plonger dans le Styx
pour, du royaume des chats, être le phénix.

Ah ah ah Félix l'Audacieux !
tu fais là un piteux amoureux !
C'est ton reflet, certes bien grâcieux.
Le matou ravala ses projets d'ambitieux :
N'était-il pas déjà Félix le Bienheureux ?

   
 





11 commentaires:

  1. J'adore, et comme j'ai tjs aimé les chats ,-) merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Excellent Jeanne , un grand merci pour ce superbe poème et pour tes photos aussi . Tu m'as fait sourire avec ton interprétation en plusieurs fois des consignes .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Le chat n'en revient toujours pas et moi j'applaudis à ton écrit !

    RépondreSupprimer
  4. Super joli texte et clichés. Bisous douce semaine

    RépondreSupprimer
  5. Mon chat adoré vient de faire un arrêt cardiaque pendant un traitement chez le vétérinaire. C'est brutal et nous sommes dévastés. Je fais une pause blog jusqu'à fin avril. Bises

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Jeanne
    C'est franchement excellent et les mots singuliers (pluriel X et S) sont correctement trouvés.
    Comme je l'ai exprimé ce matin à Jazzy, j'ai une fois de plus foncé comme "Speedy Gonzales"😂, en n'employant que des mots au pluriel (S et X).
    Mais le principal n'est-il pas de participer, comme le dit la devise que l'on attribue faussement à Pierre de Coubertin.
    Bises et bon début de semaine - Zaza

    RépondreSupprimer
  7. Très agréable poème à lire et il va à merveille avec les images . J'aime bien quand il baille!
    il doit être déçu de savoir qu'il s'est fait des illusions ! Bise

    RépondreSupprimer
  8. Bravo Jeanne, c'est tout à fait super !!! J'♥ beaucoup, beaucoup !!! Sybelle est bien entourée de ces beaux chats !!!
    Bonne soirée,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  9. C'est un plaisir de te lire qu'on oublié le pourquoi et le comment. Ce qui reste est note amour des chats. Bises et bravo

    RépondreSupprimer
  10. je souris en lisant ton préléminaire ! De lecture en lecture du thème tout cela t'a mené à un beau résultat, que j'ai pris grand plaisir à lire
    bises

    RépondreSupprimer
  11. Cela me rappelle l’histoire d’une petite chatte qui, se trouvant nez à nez avec une tirelire représentant un chien, recula en faisant le gros dos.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.