Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mardi 28 juin 2016

Nocturnes

Pour l'herbier de poésie chez Adamante



Je n'entends plus le rossignol
sous le velux
il s'est tu
C'était un réveil en douceur.
Je n'entends plus que la moto
d'un pseudo-coq
qui l'arrache au macadam
à pas d'heure.
A-t-il trouvé un autre havre,
l'oiseau de mes nuits blanches ?
Ce n'est plus le bruit du moteur
Juste mon coeur, en chamade.

Jeanne Fadosi,  26 juin 2016
pour l'herbier de poésie 47
à voir chez Adamante

une toile de selva Veeriah

18 commentaires:

  1. Coucou Jeanne... dans la nuit il s'en passe des choses... un motard fou qui trouble le sommeil et l'oiseau envolé, j'aime beaucoup !!! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hélas l'oiseau n'avait pas besoin de la moto pour nicher plus loin, un réverbère éclaire son arbre toute la nuit et les chats des nouveaux voisins sont aussi de fins gourmets de petits volatiles

      Supprimer
  2. Joli. J'espère que le rossignol reviendra chanter. Bon mardi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'y crois pas trop. J'aimais bien les années où il venait

      Supprimer
  3. Que ton cœur se calme et l'oiseau revienne pour bercer la nuit prochaine !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aimerais bien mais j'en doute. J'espère juste que ce motard impoli se calmera vite. J'avais une toute autre idée en tête mais cette production spontanée est le produit d'un réveil nocturne intempestif

      Supprimer
  4. En douceur, l'oiseau t'a réveillée
    la moto a tout effacé
    ton cœur en est tout ébouriffé

    Une belle ballade Jeanne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'aimais ces réveils mélodieux qui me berçaient pour me laisser me rendormir au petit matin

      Supprimer
  5. Très jolie poésie, entre rêve et réalité, douceur et fracas...
    Passe une très belle journée,
    eMmA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. même pas en rêve eMmA. Quoique il y a des cauchemars qui me tirent ainsi du sommeil le coeur affolé. Mais depuis le début de WE c'est bien une réalité fort désagréable

      Supprimer
  6. Ton interprétation me plaît beaucoup... merci, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'étais partie dans ma tête sur une toute autre idée autour de la fête de la musique mais la réalité m'a rattrapée. bises

      Supprimer
  7. C'est une belle illustration que tu accompagnes avec originalité Jeanne !
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai hélas pas eu à la chercher, elle s'est imposée au coeur de la nuit, réveillée en sursaut. J'ai toujours de quoi écrire sur ma table de chevet. Bises

      Supprimer
  8. Terrible insomnie, due parfois à un bruit un peu violent !Quel est le pire, le coq ou la moto ?
    Amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je connais de vrais amoureux de la moto respectueux des autres mais ce trublion qui confond décibels et virilité en faisant, je suppose exprès, vrombir sa moto en accélérant dangereusement en plein patelin, c'est un réveil extrêmement perturbant. Le pire, c'est que celui qu'il est censé enquiquiner est sourd comme un pot et que cela ne lui fait donc probablement rien.

      Supprimer
  9. Quand le sommeil et perturbé, le chant du rossignol l'est aussi par ces moteurs intempestifs !
    Bises Jeanne

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Jeanne
    Mon mari motard n'allumait jamais sa moto dans le lotissement quand nous partions tôt le matin pour partir en vadrouille dans la France comme à l'Etranger... Il tirait sa moto et la mettait en route loin des oreilles endormies...
    Nous sommes allés quelques fois dans des regroupement de motos : souvent une catastrophe ! trop de fadas !
    Sommes souvent réveillés par des concerts d'oiseaux : c'est génial ! un vrai régal....

    Tu as bien fait de laisser parler ton inconscient ! j'aime bcp !
    Bisous

    RépondreSupprimer