Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mardi 14 juin 2016

Des goûts et des couleurs

Pour l'herbier de poésie chez Adamante

"Quelle est ta couleurs préférée ?"
La question avait surgi comme un cheveu sur la soupe.
Vite, trouver une réponse . . .

Ses yeux balayèrent le salon, s'accrochèrent au tableau, au dessus de la cheminée . . .
"Rouge"
C'était une réponse de hasard.
Il s'en empara pour reprendre son monologue dans une litanie hallucinée, lui attribuant ses pensées délirantes.
Échapper au filet de ses mots piège. Mobiliser sa propre pensée, en liberté.
Par chance son cerveau était capable de faire deux choses à la fois. Les mots entendus glissaient . . .
Ecouter attentivement et se poser la seule question qui vaille : comment et pourquoi isoler une seule des couleurs de l'arc-en-ciel quand toutes se complétaient, se nuaient, se mêlaient sur la palette de la vie.
Mobiliser les ressources de ses sens à l'appui de son imaginaire.
Rouge ...
Rouge coquelicot des talus bordant les blés dorés.
Soyeux de la robe velours de cette rose pourpre au parfum enivrant. Odeur plus délicate et sucrée de celles qui grimpaient en rouge vermillon à l'assaut du vieux mur.
Goût suave des cerises cueillies à même les branches au milieu du bourdonnement des insectes et des trilles des merles s'empiffrant dans la cime pour nous inatteignable.
Les rouges des fraises, des framboises, des groseilles, tous différents, et la bonne odeur de confiture envahissant la maison avant que l'écume encore tiède ne régale les gourmands petits et grands.
Enfin les mûres virant du rouge au noir et les premières calvilles rouges annonçant la rentrée des classes . . .

acrylique sur toile 24x30 
Jeanne Fadosi,  13 juin 2016
pour l'herbier de poésie 46
à voir chez Adamante

8 commentaires:

  1. Ah le rouge qu'il se mit à dire, ce sont des fruits appétissants entre autres... le coquelicot dans les blé pour être voyant, comme ici le rouge qui ressort au tableau... merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Le rouge est aussi ma couleur préférée ça tombe bien !
    Bravo pour ce texte.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  3. Belle façon de positiver le rouge, une couleur que je n'aime pas trop.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Jeanne,
    Rouge, ma couleur préférée que j'harmonise souvent avec le noir qui est une absence de couleur.
    Merci pour ce beau texte.
    Bises et bon mardi - ZAZA

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimé découvrir ton récit chez Adamante... hasard des news dans mes courriels... :)
    Très belle interprétation pour un tableau qui ne me disait rien du tout. :(
    Bises et douce journée Jeanne.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime la couleur rouge, celle du Petit Chaperon, celle des jupes de mon enfance que ma mère cousait pour moi, celle de nos joues qui empourpre notre timide approche de la vie...
    Bravo pour cette jolie page qui me fait aussi penser (pensée) aux coquelicots de saison.
    Belle journée,
    eMmA

    RépondreSupprimer
  7. J'adore ton texte Jeanne !Il m'a fait rêver au bonheur tout simple, celui de courir dans les champs de blé parsemés de coquelicots, celui de manger des cerises bien rouges acidulées avec les copains copines cueillies sur les arbres tout au long des jardins "ouvriers" de notre quartier, des confitures de ma grand mère et celles de ma mère sur le pain craquant.... tout des bonheurs qu'on ne connaît plus et qui manque énormément !
    Les enfants actuels sont pour bcp privés de ce grand bonheur avec les fruits durs et verts acides, les confitures du supermarché....
    Un grand merci pour cette plage de pure joie que tu nous offres !
    Bisous ravis

    RépondreSupprimer
  8. Une déclinaison gourmande des rouges qui nous met l'eau à la bouche !Jolie couleur associée à l'été.

    RépondreSupprimer