Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 3 septembre 2015

La fauvette et le rossignol, de Jean-Pierre Claris de Florian

C'est reparti avec une proposition de lilousoleil pour les défis des CROQUEURS DE MOTS n°149 si je ne m'abuse. Oiseaux pour le premier jeudi en poésie de la rentrée. Et si je n'ai guère vu de mésanges cet été, à mon grand regret,

sujet du défi ---> CLIC



La fauvette et le rossignol
Une fauvette dont la voix
Enchantait les échos par sa douceur extrême
Espéra surpasser le rossignol lui-même,
Et lui fit un défi. L'on choisit dans le bois
Un lieu propre au combat. Les juges se placèrent :
C'étaient le linot, le serin,
Le rouge-gorge et le tarin.
Tous les autres oiseaux derrière eux se perchèrent.
Deux vieux chardonnerets et deux jeunes pinsons
Furent gardes du camp, le merle était trompette.
Il donne le signal : aussitôt la fauvette
Fait entendre les plus doux sons ;
Avec adresse elle varie
De ses accents filés la touchante harmonie,
Et ravit tous les cœurs par ses tendres chansons.
L'assemblée applaudit. Bientôt on fait silence :
Alors le rossignol commence.
Trois accords purs, égaux, brillants,
Que termine une juste et parfaite cadence,
Sont le prélude de ses chants ;
Ensuite son gosier flexible,
Parcourant sans effort tous les tons de sa voix,
Tantôt vif et pressé, tantôt lent et sensible,
Étonne et ravit à la fois.
Les juges cependant demeuraient en balance.
Le linot, le serin, de la fauvette amis,
Ne voulaient point donner de prix :
Les autres disputaient. L'assemblée en silence
Écoutait leurs doctes avis,
Lorsqu'un geai s'écria : victoire à la fauvette !
Ce mot décida sa défaite :
Pour le rossignol aussitôt
L'aréopage ailé tout d'une voix s'explique.
Ainsi le suffrage d'un sot
Fait plus de mal que sa critique.

Jean-Pierre Claris de Florian, Fables, 1792

Jean-Pierre Claris de Florian, 1755 - 1794, auteur dramatique, romancier, poète et fabuliste français

fauvette passerinette
rossignol
merle siffleur
linotte mélodieuse




tarin des aulnes
geai des chênes
rouge-gorge au pastel sec

Et vous auriez-vous choisi le rossignol ou une fauvette (il y en a plusieurs)
Chants et cris d'oiseaux de France et d'Europe


et découvert avec retard dans ma boite à lettres électronique  :
de La ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) par AVAAZ :
Massacre des oiseaux : pour la fin de la tolérance

Cela me renvoie au poème de Robert Desnos, L'oiseau du Colorado que j'ai hésité à remettre en ligne une nouvelle fois pour ce défi

11 commentaires:

  1. Je découvre cette fable sur les oiseaux chanteurs en concours.... ah je n'ai ni fauvette n rossignol en mon jardin, dommage, bises de jill

    RépondreSupprimer
  2. Jolie fable de Florian, dommage pour le rossignol.. Beau jeudi

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Il n'est pas de moi mais d'une personne qui fréquentait le même atelier de pastel. Je ne savais pas comment exprimer cela dans l'article. Je le trouve très beau moi aussi

      Supprimer
  4. Belle fable et surtout de beaux oiseaux !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas cette fable...
    Entre deux, j'ignore si j'aurais su trancher.

    Bises et douce journée Jeanne.

    RépondreSupprimer
  6. un auteur que j'affectionne...
    merci Jeanne

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique choix de texte Jeanne ! J'♥ beaucoup !

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup! Et je te remercie pour le site de chants d'oiseaux, je vais bien en profiter.

    RépondreSupprimer
  9. Coucou par ici, Jeanne. Je les aurais mis ex aequo ! Très belle fable, que je ne suis pas sûre d'avoir déjà lue, merci beaucoup, alors et gros bisous !

    RépondreSupprimer
  10. Cette fable résonne encore dans ma tête, il me semble l'avoir apprise dans ma jeunesse, peut-être que je me trompe!!!
    Merci pour tous ces jolis sons cela meuble un peu le silence de mon nouvel appartement où je n'ai pas encore de télévision , pas plus de téléphone et de connexion. Pour le moment je travaille avec le wifi-fon et c'est très aléatoire!!!
    Bises du soir Jeanne.
    Domi.

    RépondreSupprimer