Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 30 juillet 2015

Le navire, de Tristan L'Hermite

Après le pastiche de Il était un petit navire, revenons à de la poésie plus sérieuse avec celle de ce poète et dramaturge du XVIIe siècle
Pour le défi n°83, m'annette conviait les Croqueurs à "changer d'air"

La mer a depuis toujours provoqué l'appel du grand large et de lointains horizons, pour le meilleur et pour le pire. Alors j'ai repris mon anthologie favorite et me suis arrêtée à la page de deux sonnets de Tristan L'Hermite, celui-ci et Aux conquérants ambitieux.

Le navire

Je fus, Plante superbe, en Vaisseau transformée.
Si je crus sur un Mont, je cours dessus les eaux :
Et porte de Soldats une nombreuse armée,
Après avoir logé des Escadrons d'Oiseaux.

En rames, mes rameaux se trouvent convertis ;
Et mes feuillages verts, en orgueilleuses voiles :
J'ornai jadis Cybèle, et j'honore Thétis
Portant toujours le front jusqu'auprès des Étoiles.

Mais l'aveugle Fortune a de bizarres lois :
Je suis comme un jouet en ses volages doigts,
Et les quatre Éléments me font toujours la guerre.

Souvent l'Air orageux traverse mon dessein,
L'Onde s'enfle à tous coups pour me crever le sein
Je dois craindre le Feu, mais beaucoup plus la Terre.
Tristan L'Hermite, La Lyre (ou La lyre du sieur Tristan), 1641





Port de Rochefort et corderie à l'époque de l'Hermione, par Vernet, 1762 ou 1763 (selon les sources), musée de la Marine, huile sur toile dimensions hauteur 165 cm largeur 253 cm

Cette image-ci est empruntée au site officiel de l'Hermione, La Frégate de la liberté, sur cette page Hermione, le projet, l'histoire.
(ce n'est pas semble-t-il la photo la plus fidèle au tableau mais je n'en ai trouvé que mentionnant un copyright complètement abusif1 mais aussi dont la qualité des couleurs sont si différentes d'une image à l'autre et jamais en entier.
J'ai choisi ce poème parce que l'emblème de notre petite (pas tant que cela) communauté est une coquille de noix que notre capitaine et notre amiral de réserve ont bien du mérite à faire prospérer dans la bonne humeur et le respect de chacun.
et, bonne nouvelle, une incroyable aventure, le défi de passionnés obstinés, est en bonne voie de réussite, ce navire dont on suit depuis la progression de sa reconstruction à l'identique depuis l'arbre,
et qui en venait d'être mis en eau dans son bassin de construction le samedi 2 juin 2012. La frégate flottait toute seule amarrée comme un vrai bateau qu'elle était désormais, ce qui était déjà en soi un exploit.
 Depuis, le beau vaisseau a pris la mer, l'Océan plutôt, il est parvenu aux Etats-Unis où il a participé à la parade de l'Independance Day le 4 juillet 2015.

Souhaitons à cette belle aventure encore et longtemps le meilleur.

*****

1. les photographies sans visée artistique propre visant à reproduire une oeuvre du domaine public appartient également au Domaine public.





4 commentaires:

  1. Poète qui ne date pas d'hier, merci pour le tout Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Excellent choix, j'adore !
    Merci, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  3. excellent choix de poème j'aime bien sortir des plus connus !
    l'Hermione a un retour mouvementé par les flots !
    bonne nuit Jeanne

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais bien aimé traverser l'Atlantique sur ce navire!

    RépondreSupprimer