Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 13 juillet 2015

Je l'ai reçu !

Et même cela fait quelques jours et j'aurais pu le signaler ici plus tôt.
J'ai pu enfin le tenir en main tel un vrai livre qu'il est . . . et surtout, surtout, le lire en lectrice . . . pour en apprécier l'histoire, débarrassée de la tâche de débusquer les coquilles et les fautes d'orthographe.

Avec quand même une petite appréhension . . .

N'en avons-nous pas laisser passer. Ça arrive . . . Tout le temps.

Et cela n'a pas manqué ... page 90 et quelques (je ne sais plus laquelle exactement) là : il manque un article ... (Mais j'en ai retrouvé bien peu youpi !)

Au fait savez-vous pourquoi on dit coquilles pour les fautes d'imprimerie ?


Je vous laisse le soin de vous renseigner si la curiosité vous titille


Mais si vous n'avez pas commandé le nouvel opus des anthologies éphémères, c'est peut-être le moment d'y songer . . .

Non seulement vous contribuerez à une bonne action pour satisfaire un plaisir d'enfant très malade avec l'association Rêves mais en plus, vous passerez sûrement un agréable moment de lecture à vous plonger dans le récit choral (à 93 choristes) des multiples anecdotes charmantes ou mesquines qui se cristallisent ici à l'occasion d'un événement particulier mais qui reflètent bien la vie sociale de familles et de villes ou villages . . .




5 commentaires:

  1. Ah j'ai lu qu'un oubli à coquille en fit une couille.... ,-) entre autre explication ! Bonne lecture Jeanne, bises de JB

    RépondreSupprimer
  2. je viens de le recevoir samedi et l'après midi, offert lors du mariage de ma nièce. Et moi, j'ai admiré l'organisation du livre, la qualité du livre ... c'est une belle histoire ce bouquin et j'espère qu'il y en aura d'autres. bises

    RépondreSupprimer
  3. moi aussi j'en ai trouvé quelques unes encore comme "celer au lieu de sceller" enfin, je ne l'aurais pas écrit comme cela et je me pose encore la question mais qu'importe, c'est un livre qui fait chaud au coeur!!

    RépondreSupprimer
  4. Aza a raison pour sceller... mea culpa, je n'ai pas vu, alors que le sceau était bien présent dans l'explication. :(

    Merci encore pour tout.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. L'amitié et le rêve effacent les erreurs!
    C'est super ce que vous avez réalisé...!

    RépondreSupprimer