Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 8 avril 2015

Lucien pense à rien

Lucide sur la santé du monde
Utopique rêvant d'idéal
Clairvoyant quant au présent
Inclassable et hors du temps
Ecoutant l'orchestre de l'onde
Nature Lucien est ton libre féal
Jeanne Fadosi, mardi 7 avril 2015 

Et ne vous y méprenez pas, ne lisez pas un peu vite, Lucien ne pense à rien.
Lucien ne pense pas à rien : Lucien pense (positivement) à rien*
J'ai laissé flotté mes pensées vagabondes en m'inspirant du dernier roman de Patrick Rambaud, Le maître, que je suis en train de terminer. Inutile de vous préciser qu'il m'a beaucoup plu !

Envie d'écouter dans cette veine Foule sentimentale, de Alain Souchon, une chanson de 1993 qui n'a pas pris une ride, hélas sans doute

Patrick Rambaud, né en 1946, écrivain français

* bonus de samedi : pour illustrer, via Quichottine



Pour les participations des écolier(e)s : Rassemblement à la cour
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

17 commentaires:

  1. Je ne connais pas Patrick Raimbaud. Je vais aller voir le lien.
    Joli acrostiche. Bon mercredi.

    RépondreSupprimer
  2. Lucien a bien pensé au Rien qui en fait est le Tout...
    texte qui avec presque rien me parle bien merci Jeanne.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour élève Jeanne... Dame nature devrait l'être notre amie fidèle alors qu'on la malmène, je comprends Lucien qui aimerait que rien ne lui arrive... ! Je découvre cet auteur aussi, allez sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Il y a des riens qui comptent beaucoup.
    Merci pour tout, Jeanne.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jeanne
    Avec Lucien en acrostiche tu donnes envie de découvrir cet auteur
    et ce livre
    J'aime bien Blogspot, on s'y attache
    Bisous et doux mercredi
    Frieda

    RépondreSupprimer
  6. Lucien ne pense peut-être pas à grand chose??? et pourtant sa tête semble bien pleine de réflexions sur notre monde ... a-t-il prévu faire un cours de philo dans la cour de JB? je crois que je vais me garder 'foule sentimentale pour continuer cette journée!!! Bel a-midi et bises; Simone

    RépondreSupprimer
  7. Bravo Jeanne ! Un deux en un : un bel acrostiche et envie de découvrir Patrick Rambaud ! Agréable poursuite de ce mercredi,
    Bisous♥,
    Colette

    RépondreSupprimer
  8. Lucien n'a pas de cousinage avec la Môme néant qui n'existe pas....

    RépondreSupprimer
  9. Lucien sur son trop plein de rien revient à la source de l'essentiel... Je pense à Hubert reeves, à Edgar Morin, Le grand défi de la complexité. Chimères... Un Lucien qui est loin de rien. Bises amicales. Marie Louve

    RépondreSupprimer
  10. Très bel acrostiche , j'aime beaucoup
    Je note pour le livre de Patrick Rambaud
    Bonne soirée
    Bises
    Jazzy57

    RépondreSupprimer
  11. Très ZEN!
    Ton Lucien...est-il aussi végète-à-rien?

    Bravo!

    RépondreSupprimer
  12. Et toi tu penses à tout, merci pour cette belle présentation qui donne envie de partager ta lecture.

    RépondreSupprimer
  13. Pourtant il a l'air de pas mal réfléchir ce Lucien! Bisessss

    RépondreSupprimer
  14. Lucien ne pense à rien mais il n'en pense pas moins!Bises

    RépondreSupprimer
  15. Ah Lucien, ta lucidité doit te rendre malheureux parfois, heureusement que le soleil t'arrache un sourire!

    RépondreSupprimer
  16. Lucien ne pense à rien ce n'est pas rien !!!
    J'aime beaucoup cette chanson de Souchon et ce n'est pas la seule, il a un répertoire d'une grande richesse!!!
    Merci Jeanne pour ce partage musical et littéraire.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  17. faire un peu le vide, laisser le vide nous emplir, peut être le seul moyen de rester lucide dans un monde en folie
    bon week end Jeanne

    RépondreSupprimer