Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 12 novembre 2022

Abécédaire du monde d'après : Z comme Z

 

Ce sinistre signe immense sur les véhicules des armées russes et de leurs supplétifs. Je n'ose pas écrire "alliés". Est-on allié d'un gourou dans une secte ?

Ce signe qui a fait couler beaucoup d'encre sur sa signification supposée.

Impossible de le passer sous silence alors que cette lettre n'existe pas dans l'alphabet cyrillique.

Ces tanks comme au bon vieux temps des invasions éclair de l'URSS puis de la Russie : Hongrie (1956), Tchécoslovaquie (1968), remplacés par les chars polonais lors du coup d'Etat du 13 décembre 1981 en Pologne, Tchetchénie (1994 et 1999-2000), Géorgie (1921 ; 2008), Ukraine (2014)

La mémoire est oublieuse pour les petits arrangements diplomatiques.

Un Z dans ma tête me renvoyant immédiatement au héros de nos enfances, ce Z tracé à la pointe de l'épée :


Z comme Zorro, ce noble bien sous tous rapports se transformant en un justicier luttant en Haute Californie contre ceux qui maltraitent les faibles : les bandits et les administrations.

Etranges sources historiques qui ont donné naissance à ce héros imaginaire hybride

Qui me renvoie à cette visite que j'avais faite en Californie, un peu au nord de San Francisco, sur les traces de la position la plus au sud de la présence russe jusqu'à la fin de la guerre de Sécession qui avait retardé la rétrocession de l'Alaska,  aux Etats-Unis d'Amérique.

Une cession qui fait fantasmer certains russes



 
Fort Ross — Wikipédia (wikipedia.org) vendu à un américain en 1841

J'aurais tant aimé évoquer d'autres mots plus jolis commençant par Z comme Zen et la sérénité qu'on lui attribue. 


3 commentaires:

  1. Un feuilleton que je regardais gamine, en noir et blanc, ,-) bises

    RépondreSupprimer
  2. Un Z qui n'a rien de glorieux pour les russes. Que de misères pour les agressés et pour cette armée utilisée comme de la chair à canon.
    Mais aussi que de battage médiatique, alors que des pays comme l'Éthiopie l'Érythrée ou le Soudan combattent toujours et dénombrent depuis 2020 plus de 800.000 morts. Et pour ces pays là, on en fait pas des caisses !😡
    Bisous Jeanne.

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien, j'ai beaucoup appris avec ta note. Je n'oublie pas non plus le feuilleton Zorro de mes 10 ans que je regardais avec mes soeurs et les 2 petits voisins qui venaient jouer avec mes soeurs dans notre jardin. Bon après midi. Bises.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.