Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 18 septembre 2021

Mon premier livre de bibliothèque de grande

 Pour la rentrée du Nid des Mots, à publier sur votre blog le samedi 18 septembre...

Thème, écrire un texte dans lequel vous inclurez : 
- Un lieu : une bibliothèque. 
- Un objet : un livre. 
- Un personnage masculin : Un champion de course à pieds. 
- Un personnage féminin : Une vieille dame romantique. 
- Un verbe : pleurer 
pour Le nid des mots de abécé

A la Toussaint ou aux rameaux, mes parents passaient à l'occasion les voir. C'était étrange pour moi de traverser une cour d'école et un préau complètement vides et silencieux. Ils avaient obtenu un poste double d'instituteurs au moment de leur mariage et avaient pris tout naturellement la succession  de l'ancien directeur et de l'ancienne directrice. Maintenant c'était à eux de prendre leur retraite et à la fin de l'année scolaire ils quitteraient leur logement de fonction façonné à leur image depuis plus de vingt cinq ans. Monsieur P avait fait de la l'éducation physique (on ne disait pas encore EPS dans ce temps-là) une discipline aussi importante que toutes les autres. On disait même (ou pas), qu'il avait été champion cadet départemental de course à pied et que sans la guerre il aurait participé aux jeux de Normandie et pourquoi pas nationaux.
Elle nous servait du thé dans des tasses de porcelaine au décor délicat qui m'évoquait les vieilles anglaises romantiques. Sauf qu'elle me semblait à la fois vieille et encore étonnamment jeune.
J'étais maintenant en classe de CE1 et mes parents leur faisaient part de mes excellents résultats scolaires, notamment en lecture et en français.
Après la collation, Madame P. m'avait alors ouvert la salle de bibliothèque et, choisissant un volume sur un rayonnage, elle me l'offrit et me félicita. Tu es assez grande pour le lire maintenant.
C'était Susy risque toutde Gretha Stevns dans la collection Rouge et or dauphine.
Vous imaginez comme j'étais fière d'avoir en main un premier livre de grande, donné qui plus est par une maîtresse d'école révérée de mes parents.
Inutile de vous dire que, si l'intrigue et l'écriture du roman ne donnent pourtant pas dans le mélo, j'ai pleuré avec Susy quand elle a été séparée de son petit faon, sauvé et caché des chasseurs.
Madame P avait vu juste : c'était le type d'héroïne à laquelle je pourrai m'identifier, entre audaces et bons sentiments, sans toutefois pouvoir la suivre dans toutes ses aventures. Juste ce qu'il fallait pour apprivoiser la lecture et les histoires, entre édification et imagination.

7 commentaires:

  1. Bonjour Jeanne, je ne connais pas ce roman, et cette série, j'étais abonnée à la bibliothèque rose pour commencer puis verte avec l'âge, merci pour ton billet du jour au défi de ABC... bises JB

    RépondreSupprimer
  2. De beaux souvenirs au travers ce défi Jeanne, et une très belle histoire
    Bravo !
    Bises et bon samedi - ZAZA - https://zazarambette.fr

    RépondreSupprimer
  3. Très sympa cette page souvenir ! J'ai aussi toute une série de livres de cette collection que j'ai dévoré avec grand plaisir. Merci pour cette belle participation !

    RépondreSupprimer
  4. Ta narration m'a beaucoup plus , j'ai eu une pensée pour mon beau frère parti bien trop jeune
    Il était aussi directeur d'une école à la campagne il y a fait toute sa carrière
    Bonne soirée à toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Jeanne, comme c'est bon de t'y lire !!! Que de bons souvenirs !!!
    Super ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. Un souvenir réel pour ce défi et bien conter donc il est très vivat dans ta mémoire, un joli cadeau. Bisous doux dimanche

    RépondreSupprimer
  7. Lorsqu'un défi donne lieu à l'évocation de si jolis souvenirs, ça me plaît énormément.
    Merci pour ce partage, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.