Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 3 avril 2020

Voyage intérieur

Pour la page 161 bis de l'Herbier de poésies 

Voyage intérieur

Je me suis calée dans mon fauteuil, les jambes légèrement surélevées, le plaid sur les genoux. J'ai fermé les yeux. Douces sont la voix et la musique accompagnant le relâchement du corps. Un tututut, tututut aigu et monocorde, trille d'oiseau chanteur, traverse la fenêtre. Les vitres vibrent au passage d'un engin agricole ou de chantier dans la rue. Le grésillement du support s'oublie dans le décor du paysage sonore.

Ici tout est calme.
Rumeurs du monde en sourdine,
parenthèse heureuse.

Est-il indécent de savourer des instants de plénitude en ces temps confinés ? Dans cet exercice, j'ai quelques années d'avance. Non seulement ce n'est pas incongru, mais je sais combien ils sont nécessaires et salvateurs. Le téléphone a sonné. Je l'avais oublié à côté de moi. J'ouvre les yeux sans hâte. Qui est-ce ? L'appel peut attendre et d'un geste je balaie doucement l'écran pour le différer. Quelques secondes et je retourne à la légèreté.

Cueillir une fleur,
en respirer son parfum.
Rêver son odeur ?

J'ai franchi la porte vers mon voyage intérieur. Elle m'emmène dans nulle part. Aucune image. Le chat feule sans écho dans la pièce d'à côté. Au pied du piano la chienne rythme son sommeil d'une respiration régulière. Pendant quelques secondes elle émet des drôles de petits gloussements. Rêve-t-elle dans son jardin intérieur ?

Aucune évasion
vers un avant, un après.
Je suis dans l'instant.
©Jeanne Fadosi, jeudi 2 avril 2020
à découvrir à partir de vendredi et au fil des jours
avec les autres brins sur la page 161b de L'Herbier



6 commentaires:

  1. Voyage intérieur, c'est se délester de la vie prenante, stressante, métro boulot, la famille, c'est s'assoir, mettre la radio et s'oublier… bises, jill

    RépondreSupprimer
  2. Un voyage qui fait du bien, tu as raison d'en profiter pleinement et de laisser le téléphone sonner, tu auras bien le temps de répondre plus tard. L'instant n'a pas de prix.

    RépondreSupprimer
  3. C'est superbe !!!
    Merci pour ce merveilleux moment partagé.
    J'ai adoré.

    RépondreSupprimer
  4. Mille bravos, Jeanne ! Défi magnifiquement relevé ! J'♥ beaucoup !
    Bonne soirée !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique, Jeanne, comme tu sais bien traduire ces impressions

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.