Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 23 juin 2017

Saule orchestre

Pour la page 80 de l'Herbier de poésies


Caresse du chemin
au promeneur téméraire
à l'ombre du saule

C'est légende, jamais ne pleure
partition pour les oiseaux.
©Jeanne Fadosi, jeudi 22 juin 2017
pour l'herbier de poésie 80 
à voir sur la page 80 de L'Herbier

Le vieux saule - photo SusiS

illustration sonore :
Jean Boucault et Johnny Rasse, Chanteurs d'oiseaux

que La Vieille marmotte nous avait proposé sur une autre gerbe de l'Herbier de poésies

7 commentaires:

  1. Merci aussi Jeanne, sous mes fenêtres j'en ai un, celui de mes voisins... madame y a installé chaises et table ! Belle journée, bises

    RépondreSupprimer
  2. Il ne pleure pas ce sont les hommes qui le voit pleurer...

    RépondreSupprimer
  3. jolie participation Jeanne ! j'aime beaucoup !!
    tu es douée !! bisous- bon aprem !

    RépondreSupprimer
  4. Une belle ode au saule , les deux chanteurs humains sont excellents .
    Bonne fin de journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. C'est court mais intense, riche en émotions. .. j'aime !
    Bises et douce soirée

    RépondreSupprimer
  6. Une ombre pleureuse tout en frémissements pour un arbre enchanteur!

    RépondreSupprimer
  7. Excellente association, une belle idée de la Marmotte qui a toute sa place ici sous ce beau poème. Merci, Jeanne.

    RépondreSupprimer