Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 28 octobre 2015

Mère Mia

Mère Mia

Oh mama mia !
bonne mère ! té, peuchère !
Tu n'as pas sû faire
Oh Mia dolorosa !
dans la cour des grands
les secrets sont bien gardés !
Oh mama Mia !
Ta douleur je la comprends
Oh dénis amers !
Jeanne Fadosi, dimanche 25 octobre 2015, pour La cour de récré de JB

D'accord ce n'est pas gai, gai. Mais je ne peux me départir de ma solidarité envers Mia Farrow. Elle symbolise plus que d'autres sans doute par sa célébrité ce qu'endurent tant et tant de très jeunes gens et/ou ceux de leurs proches quand ils osent rompre le silence. Parfois celles ou ceux qui osent parler n'ont même pas le soutien des victimes.  Quand les adultes ne savent pas rester à leur place d'adulte et/ou laisser l'enfant à sa place d'enfant, la plupart du temps on ne le reconnait pas. Et si cette parole est quelquefois entendue, que dire de ce que les victimes endurent ensuite de pressions et de chantages, de souffrance psychique ou de clivage, pris dans la nasse d'un conflit de loyauté envers leur bourreau d'autant plus bien-aimé qu'il a aussi des qualités et surtout du talent.

Mia Farrow, née en 1945, actrice et chanteuse américaine

Une autre forme de violence aux enfants :
Dernière minute : 
(petit rappel salutaire entendu au réveil dès potron-minet)
jeudi 5 novembre 2015 Journée de sensibilisation nationale contre le harcèlement à l'école
(Plus généralement ce sera le premier jeudi qui suivra les vacances d'automne)

Elisabeth Vigée Le Brun, 1755 - 1842,
autoportrait avec sa fille JeanneLucie Louise,1789

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour l'automne)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

13 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, ah oui engagée humanitaire, ambassadeur de l'Unicef...se fait l'avocate des droits de l'enfant... Mia sois la bienvenue à la cour de récré ! MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu as choisi un tableau que j'aime énormément. :)
    C'est vrai que tout n'est pas toujours rose pour les enfants... hélas !
    Passe une douce journée. Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Un cri du coeur qui éveille la compassion...Merci!

    Câlinsss!!!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Jeanne ! Très bon choix ! J'♥ !
    Bonne et belle poursuite de ce mercredi !
    Bisous♥

    RépondreSupprimer
  5. Mia offre sa générosité pour tous les enfants qui subissent ou ont subi le désamour des grands. Plus que jamais, le monde a besoin de rompre le silence pour briser les chaînes de la violence. Bravo pour ce billet qui raconte une Mia exemplaire. Bises amicales, bon mercredi. Marie Louve

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais que cette Mia exemplaire
    bonne soirée Jeanne

    RépondreSupprimer
  7. Evoquer un prénom, pas seulement tu sais aussi évoquer une cause et c'est tant mieux, s'amuser et faire passer un message, bravo!

    RépondreSupprimer
  8. pas gai en effet mais pourtant si réel
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  9. Tu as raison de rappeler ce genre de choses , qu'on oublie facilement car cela dérange !
    D'autre part ,il y a encore trop d'enfants victimes du harcèlement scolaire . Il faut mobiliser les enseignants et les parents pour que cela cesse . Bises

    RépondreSupprimer
  10. De bien sombres moments évoqués dans son passé avec Woody Allen .
    Elle a eu raison de témoigner mais pas facile de détrôner les icones .
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Merci, Jeanne, moi aussi j'ai eu en tête Mia Farrow. Bises !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Jeanne
    Bien blessée Mia Farrow dans sa vie de mère et de femme
    Cette journée pour les enfants harcelés, oui il faut attirer l'attention sur ce fléau
    Bonne soirée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  13. Je ne savais pas qu'elle avait été aussi chanteuse. Les grands artistes sont souvent des gens déséquilibrés et invivables au quotidien, de plus, la vie de star aux Etats-Unis n'est pas un modèle d'équilibre mental.

    RépondreSupprimer