Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 10 février 2021

Rodolphe le libertin et Rodolphe le justicier

 Madame Jill a dit Rodolphe s'invite à la cour de récré. D'accord maîcresse, il fait un temps à lire une couette sur les genoux en attendant le redoux. Ou à revoir un film ou un feuilleton. Pour autant, la dernière mouture de Madame Bovary, Gemma Bovery, avec Lucchini, toujours performant soit, ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Ni la version de Claude Chabrol en 1991 avec Isabelle Huppert. Laquelle, malgré le plaisir d'être allée voir le film avec mes sœurs, ne m'a pas réconcilié avec ce roman étudié comme un pensum en classe de première. Ce Rodolphe, châtelain de mes deux du Domaine de La Huchette, la brute phallocrate dans toute sa splendeur. Bon d'accord, Flaubert lui fait un portrait à la hauteur mais avait-il besoin de le doter d'une fine intelligence et de faire d'Emma cette nunuche ?

Oups je vais m'attirer des critiques. Tant pis

Rodolphe me fait penser à un autre héros de roman. Mais lequel ? Secouage de neurones, rien. Quelques requêtes sur Internet. Mais c'est bien sûr ! Eugène Sue, Les mystères de Paris. Rodolphe le grand seigneur qui se fait caméléon pour enquêter dans ce qu'il croit être les bas-fonds du Paris et des classes dangereuses et où il va découvrir la misère et la dignité des classes laborieuses. Evidemment ce n'est pas le genre de littérature que l'on faisait étudier  aux adolescents en 1966. Mais je ne sais plus à quelle occasion j'en ai lu quelques épisodes en feuilleton comme lors de sa parution. Sans doute aussi ai-je vu le film avec Jean Marais. A moins que ce ne soit l'adaptation à la télévision par Claude Santelli.

Rodolphe le fils d'un grand de ce monde qui épouse la cause du peuple. Rodolphe qui a donné au feuilleton un succès international et à qui les lecteurs confiaient leurs vies et leurs malheurs. Rodolphe, héros populaire qui a peut-être contribué à la révolution de 1848. Et qui a provoqué l'exil d'Eugène Sue lors du sacre de Bonaparte en Napoléon III à Annecy qui faisait à l'époque partie du Royaume de Sardaigne.

Le prince Rodolphe de Gerolstein que je vais pouvoir redécouvrir à mon rythme grâce à 40 épisodes de 3 minutes sur France3Paris ile de France

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/emissions/evenement/mysteres-paris-1896730.html

Rodolphe en ouvrier




Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill

et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi,  s'en expliquait ICI.


7 commentaires:

  1. J'ai lu Madame Bovary mais je me rappelais plus du prénom de Rodolphe. Je n'ai pas lu les Mystères de Paris d'Eugène Sue. Rodolphe me fait surtout penser au film que j'avais vu avec ma grand-mère quand j'étais enfant Mayerling avec l'archiduc d'Autriche rodolphe et sa maîtresse Marie Vetsera à la fin dramatique. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Avec la présentation de ces deux Rodolphe tu replonges dans la littérature Jeanne, bien vu.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  3. Deux Rodolphe très différents ; je ne connais pas vraiment le second.
    J'ai lu aussi Mme Bovary mais je n'ai pas eu envie de le voir en film.
    Tu vas avoir le temps d'écouter le feuilleton de Francetvinfo avec seulement 3 minutes à la fois !
    Bise

    RépondreSupprimer
  4. Pour parler de madame Bovary au cinéma , j'ai voulu me rafraichir un peu la mémoire parceque j'avais les images de plusieurs films qui se télescopaient . Là surprise il y en a énormément . Quant aux mystères de Paris , j'ai bien aimé aussi que ce soit le film avec Jean Marais ou l'adaptation à a télévision mais j'aurais bien besoin d'un petit rappel.
    Pas facile car en ce moment il y a de tres bonne série à la télévision entre arte et canal .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Bravo et merci Jeanne pour cette intéressante et instructive participation !
    J'♥ !
    Bon après-midi,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. Très agréable et instructif ton pensum

    J aime bien Flaubert ,en lecture
    on est souvent déçu des adaptations cinématographiques
    Amitiés
    C

    RépondreSupprimer
  7. Complément à mon com.
    J ai lu ton introduction pour Anne Sophie j ai parcouru quelques poèmes que tu as écrits a ce sujet, c est un vibrant hommage que tu lui à fait

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.