Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 8 février 2021

Défi n°245 : les souvenirs de mes vingt ans

Fanfan à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°245 nous met au parfum par l'entrée en matière :

"Souvenirs, attention danger ..." !

A partir d'une photo, ou d'un objet,  d'une odeur , d'un lieu ,racontez- nous en quelques lignes , un souvenir  bon, gai , ou triste, ou une anecdote de de votre enfance , que cela a réveillé en vous .

 Le danger, en ce moment où je tape sans brouillon pour ce défi, c'est de ne plus savoir m'arrêter d'écrire les souvenirs qui affluent. "Racontez-nous en quelques lignes". Oups, il va falloir que j'élague ... drastiquement.

Le point de départ ce ne sera pas une mais deux photos et deux objets ou plutôt une plante et un objet, 

Vingt ans ! Parenthèse heureuse d'une réunion de famille autour de mon anniversaire. Et une photo souvenir qui m'est parvenue par mel pour mes soixante-dix ans.

la deuxième présente la jolie plante offerte sans concertation par des amis quelques jours après, toujours pour mes soixante-dix ans, et l'objet sauvé du bric-à-brac de la cabane au fond du jardin et astiqué pour lui redonner ou presque son lustre originel.

Un beau soir d'été où nous étions cinq ou six masqués portes et fenêtres ouvertes. Juste démasqués pour quelques friandises et un verre de champagne.


Mon anniversaire. Ca sentait toujours la fin de l'été et la rentrée des classes. en 1970, Je reviens ressourcée de trois semaines de vacances en Suisse et j'ai repris confiance en ma capacité à conduire. Ma deuxième année de fac s'est terminée en fanfare par un accident au matin de mon dernier oral. Pas de blessures mais l'avant de la voiture complètement enfoncé et quatre semaines de réparations. Bonne idée que de m'encourager à partir en vacances avec mon auto réparée. Et maintenant, c'est le grand saut dans l'inconnu de quelques années d'études et d'un engagement de toute une vie.

Faisait-il beau pour mes vingt ans ? Papa a cueilli des roses et des glaïeuls dont maman a fait un bouquet.  Il m'a envoyé chercher au caveau la dernière bouteille de Sainte-Croix du Mont millésimé de l'année de ma naissance, pour le dessert. Les fruits ont été épluchés en coeur et en chants chorals. Les tartes faites à quatre mains. 
Parrain qui mettra plus tard une sucrette dans son café accepte en douce une deuxième part de gâteau.
Entre dessert et café, l'une ou l'un aux bassines, les autres aux torchons, nous venons à bout de la vaisselle de notre grande tablée. Nous chantons des chants de marins ou de colos pour nous donner la cadence.
-Dis ! Je l'ai déjà essuyé deux fois ce plat !

Le 31 du mois d'août
...
et m pour le roi d'Angleterre
qui nous a déclaré la guerre

Dans ce qui fut ma poche
et qui n'est plus que trou
je n'ai plus de sous

Mais s'il n'avait plus ni route ni sentiers
je m'allongerai durant des jours entiers
et pour moi le monde et beau
dans les arbres là-haut chantent les oiseaux.

Le café c'est tout un rituel. Café en grains. Moulin électrique, soit. Filtre mélitta plutôt que cafetière seb. Papa dans son fauteuil maman sur le coussin d'une chaise, elle a trop de mal à se relever d'un fauteuil,  nous autres comme on veut. Viennent les chansons de nos antans. Immanquablement mes deux préférées quand elles sont chantées en duo par maman et papa avec nos voix en sourdine
les papillons blancs* et la petite maison**.
Et les étoiles dans leurs yeux à l'évocation de quarante et plus d'années de souvenirs communs. Les bons et les terribles.
Chanter pour moi faisait partie de l'adn de toutes les familles. On chantait souvent, en toutes occasions.
Alors maman souriait de ma naïveté et papa nous disait pour la nième fois qu'il était tombé en amour en premier de la voix de soprane de maman et qu'à l'époque il chantait faux. "Je ne pensais pas que c'était possible, c'est votre mère qui m'a appris à chanter juste".
Sans les avoir jamais apprises, nous connaissions tous par coeur les chansons de ce répertoire oral.
Plus tard, bien plus tard, on me donna le cahier noir des chansons collectées par mon père à l'écoute des premières radios pendant les trêves. Il avait vingt ans.
Maman avait-elle aussi un carnet de chansons ?

* Les souvenirs de nos vingt ans, E Favart et R Georges
** si quelqu'un a des tuyaux à me donner sur cette chanson ? Je ne sais pas quelle requête faire dans les moteurs de recherche




13 commentaires:

  1. J'ai pris plaisir à te lire. Qu'ils sont doux nos souvenirs d'enfance et de jeunesse. Belle semaine et bises.

    RépondreSupprimer
  2. Les vingt ans comme si c'était hier et pourtant, il y a déjà 50 ans !!!
    De beaux souvenirs qui font chauds au cœur !

    RépondreSupprimer
  3. Des bons souvenirs familiaux qui laissent toujours un brin de nostalgie dans le coeur.
    Jolie la photo de tes 20 ans . Tes amis t'ont offert un superbe bouquet pour tes 70 ans; Bise

    RépondreSupprimer
  4. De superbes souvenirs Jeanne et cette place pour la chanson que j'ai partagée aussi avec mes parents . https://www.youtube.com/watch?v=LmVE66ERHw4 je ne sais pas si c'est de celle - ci dont tu parles .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Quel plaisir de te lire Jeanne et de retrouver une ambiance similaire des jours de fêtes en famille chez NOUS, lors de mon enfance. Chanter, pendant et après les repas de famille, ah oui, que de bons souvenirs.
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Jeanne
    J'ai trouvé ta chanson "Ce qui fut dans ma poche" mais la qualité n'est pas terrible ! Il te suffit de copier une partie de ton chant et de le copier dans la barre de Google... Difficile à trouver, car la plupart des chants d'autrefois sont recollectés sur un site avec un abonnement...
    https://www.youtube.com/watch?v=rxf6-uQwxVM
    J'ai vraiment aimé ton souvenir... car nous aussi, en famille, c'est à dire bien une quinzaine de personnes "les petites réunions" et au moins une trentaine les "jours fastes"... nous chantions à tue tête : "Au coeur de la lune" indéfiniment ou autres dont je ne me souviens plus.... Chez mes grands parents maternels, c'était la petite Eglise au fond d'un hameau... Ne serais-ce pas cette chanson que tu nommes "la petite maison" ?
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Jeanne,
    Que c'est agréable de te lire, et qu'elle magnifique photo de tes vingt ans !
    Super !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  8. quel bel anniversaire ! c'est une chance de partager de tels moments en famille ça laisse des souvenirs impérissables
    bravo Jeanne

    RépondreSupprimer
  9. Oui nous chantions beaucoup. Papa chantait bien. Et dans la voiture aussi.
    J'ai lu avec beaucoup d'intérêt tes souvenirs.
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Chanter en chœur nos vieilles chansons transmises souvent par nos parents et nos grands-parents c’est mieux que tous les discours et toutes les prières. Bonne semaine Jeanne

    RépondreSupprimer
  11. Qu'il est bon de plonger dans nos souvenirs et d'autant plus agréable de lire ceux des autres. Je me souviens aussi que je chantais bien plus dans mon enfance qu'aujourd'hui. J'adorais, Mireille Mathieu et je me souviens de ce titre en particulier "Pardonne moi ce caprice d'enfant", je pourrai passer à l'émission de Nagui, parce que je connais encore les paroles par coeur. Ce qui est très drôle, pour ne pas dire de bêtises je suis allée voir sur internet les paroles de la chanson et je me souviens de la couverture du 45 tours comme si c'était hier, et pourtant ....
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  12. La petite maison se mêlant au gris de l’horizon ?

    https://youtu.be/d6pLnlWccL4

    RépondreSupprimer
  13. Tes souvenirs ravivent les miens... nous chantions aussi beaucoup, papa avait une très belle voix.
    Je trouve que les enfants ne chantent plus beaucoup... ils sont le plus souvent figés sur leurs écrans. :(
    Merci pour ce partage, Jeanne.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.