Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 25 janvier 2021

Défi n°244 : double sens

 Josette depuis sa Cachette pilote le défi n°244 des CROQUEURS DE MOTS nous y invite à jouer sur le double sens des mots le lundi 25 janvier avec une brève histoire commençant par la phrase suivante :

- Depuis que je loue cette chambre à des hôtes charmants...

en ajoutant une petite contrainte en incluant dans votre texte les mots suivants :
 Adresse, Baie, Grève, Index, Jour 

Depuis que je loue cette chambre à des hôtes charmants ...

- Quoi ? je t'arrête tout de suite ! Tu as déjà loué sa chambre ?! moi qui venais te demander si tu vendais la maison !

- Oh ce n'est pas le sujet. Je vais bien, merci de ne pas me le demander. Je n'ai pas l'intention de revenir au pays, cette chambre d'hôte me convient parfaitement.

- ça va te suffire pour payer la maison de retraite ?

- Tu sais je ne fais une retraite qu'une fois par an chez ces moines. Ca me fait un bien fou, tu devrais essayer. Tu veux l'adresse ? Pour méditer sur l'adresse de la conversation ...

- Tu ne vends pas maintenant ?

- Demain est un autre jour !Tu veux quoi exactement si tu n'appelais pas pour la bonne année ?

- Ben je me disais que pour le fauteuil en panne de velours que ta mère a hérité de notre grand-père. Elle y passait tout le jour en face de la baie vitrée ...

- Elle est bien vivante et tu peux en parler au présent. D'ailleurs elle m'a déjà demandé de l'emmener au bord de la mer en me montrant sur une carte avec son index le chemin de grève qui longe la baie du Mont Saint Michel.

- Les trains sont en grève ? et en plus si tu loues sa chambre, comment je vais faire moi pour venir à Paris quand les musées vont rouvrir ? Sinon pour le fauteuil ? 

- C'est non ! 

- Et les cuivres, j'aimerais bien ...

- Ben les salles de concert sont fermées aussi tu es au courant ? Bien le bonsoir et bonne année que tu ne m'a pas souhaitée ...

- Mais non le courant n'est plus coupé chez nous. Ca n'a été qu'un petite panne.

- Mon téléphone n'a plus beaucoup de batterie, ça va couper, bonsoir cousine. Et non, tu n'aura pas les cuivres non plus !

- De toutes façons, toi et ta mère vous m'avez toujours mise à l'index de la famille !!! Je ne te demandais pas toute la batterie ! b'soir ! 

 


10 commentaires:

  1. Oh la la, sourire, comme c'est bien joué Jeanne ce double sens ! Bravo... bises ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Défi avec le double sens parfaitement réussi. Ma pause n'est pas terminée mais je reviens pour vous dire de ne pas vous inquiéter pour moi. je devrais revenir à temps plein en février. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bien joué Jeanne, c'est excellent.
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  4. Excellent , l'art de la communication poussé à son paroxysme .
    Bravo tu as vraiment bien joué avec le double sens .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Vive la vie de famille et la cordialité !!!

    RépondreSupprimer
  6. Les histoires de famille et d'héritages ne sont pas faciles à régler. L cousine semble bien gourmande! Un défi réussi! Bise

    RépondreSupprimer
  7. j'aime cette histoire de famille entre cousines ayant "des espérances" !
    bravo Jeanne je me régale à la lecture de ton histoire
    bises

    RépondreSupprimer
  8. Super réussi le double sens ... Et un défi bien agréable à lire. Bises

    RépondreSupprimer
  9. une belle cueillette de mots à double sens parfaitement intégrée dans
    cet échange entre cousines !
    bises

    RépondreSupprimer
  10. C'est un vrai langage de sourds qui répond parfaitement au thème demandé ;)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.