Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 15 janvier 2020

Elle était Sibel en son miroir ...

Nos joyeux drilles ayant bien festoyé avec Martial ont accepté volontiers de l'accompagner au bord de la Mer d'Aral ou du moins de ce qu'il en reste. Rappelez-vous qu'il est hydrologue et que le phénomène d'une mer qui s'assèche le passionne certes mais surtout l'interpelle et l'alarme depuis longtemps.


Il a hâte de rejoindre Sibel, rencontrée sur le tournage du film éponyme et dont il a percé la grande sensibilité. Elle est sortie de sa solitude sinon de son mutisme et a trouvé un nouveau but dans l'engagement pour la planète. (bon là c'est moi qui invente)

 La perspective de fêter le Nouvel an russe dans un désert, ils trouvent cela bien romantique. D'ailleurs, ils ont déjà potassé le sujet avec wikipedia (Mer d'Aral ; Grande Aral)

Ici, le monde semble mort.

Sibel, quant à elle, est venue constater sur place l'avancée du désert et la disparition des animaux ... et des humains puisque ceux-ci ne semblent pas encore avoir compris qu'ils faisaient partie de cette grande famille du monde vivant.


Martial, en scientifique observe, étudie. Sibel n'hésite plus à siffler "le monde vivant que les humains sont en train de détruire".




La catastrophe annoncée est connue depuis longtemps et aurait du aussi alerter sur le climat.


même si il y a une dizaine d'années, certains croyaient percevoir les prémisses d'une renaissance en jouant avec les dates des photos aériennes ...




Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill

et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !

J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 11

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi,  s'en expliquait ICI.







8 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, tout ceci me fait penser à une chanson de France Gall… quand le désert avance et je rajoute quand les glaces fondent et les mers gagnent sur les terres… pas joli tout ça !! Sibel sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Un reportage qui ne laisse aucun doute sur l'évolution climatique... Tristesse et désolation !

    RépondreSupprimer
  3. Impressionnantes en effet les photos aériennes de cette mer d'Aral , quelle tristesse de tout voir disparaître progressivement .
    Bonne journée Jeanne
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Sibel et si triste cette description catastrophique, mais si rééelle

    RépondreSupprimer
  5. Siffle, siffle, Sibel et très, très fort mais, hélas ! Bravo Jeanne une excellente suite pour tes joyeux drilles ! Bonne poursuite de cette soirée ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  6. C'est une vraie catastrophe écologique ! Sibel et ses amis doivent être atterrés de ce qu'ils ont pu voir! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Je ne sais pas où va notre monde, sans doute à sa destruction, hélas !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.