Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 15 novembre 2018

Pourquoi écrire un poème, de Cécile Coulon

Lénaïg à la barre du défi n°212 des CROQUEURS DE MOTS nous invite pour le premier jeudi en poésie sur "Les joies de la découverte".
Quelle bonne idée que cette suggestion pour une fois que j'entends de la poésie et une poétesse, jeune, invitée un lundi matin sur ma radio de grande écoute à l'occasion du prix Apollinaire qui va lui être remis le soir même et qui m'a ravi les oreilles ce matin-là.

J'aimerais avoir sous les yeux le texte du poème qu'elle a écrit et lu en exclusivité pour l'émission Boomerang de France Inter

La totalité de cet entretien de 33 minutes est très intéressant mais si vous êtes pressés vous pouvez l'écouter à partir de la minute 27

Pourquoi écrire un poème

France Inter, émission boomerang, 12 novembre 2018

Cécile Coulon, née en 1990, romancière, nouvelliste et poétesse
Les ronces, recueil de poèmes, 2018

éditions Le Castor astral

5 commentaires:

  1. A 28 ans, elle sait ce qu'elle aime comme carrière, et c'est vrai que sans auteur pas de maison d'édition, et en vivre de sa plume, on pense que, mais non ! Merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. C'est tout à fait intéressant de l'entendre, Jeanne ! Merci ! Bonne journée ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. Dommage je ne peux l'écouter à cette heure ci de peur de réveiller mon époux. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a toujours une bonne raison d'écrire Jeanne.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  5. Je ne trouve pas le lien de la vidéo, mais j'ai lu ce qu'elle écrit et je trouve ses mots magnifiques. Je le disais justement à Eglantine avant de venir chez toi, qu'à la place de tous ces scénarios catastrophes qui inondent les journaux, on devrait plutôt nous faire découvrir ces beautés littéraires, cela égayerait notre quotidien.
    Merci pour cette belle découverte.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.