Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 29 novembre 2018

Feuilles d'automne, de Jean Moreas

"Beauté de la nature", tel est le fil d’Ariane proposé par Colettedc pour le premier jeudi poésie du défi n°213 des CROQUEURS DE MOTS, et comme je n'ai pas pu choisir, je vous propose aussi ce poème

Feuilles d'automne

Va-t-on songer à l'automne
A l'aquilon détesté
Quand la lumière environne
La vie et le fier été !
De l'arbre au profond feuillage
Des parterres du jardin
La brise tire un langage
D'allégresse et de dédain.
Vous qui passez sur la route
Saouls de la sève des bois,
Chantez ! Riez ! Moi j'écoute
En secret une autre voix :
Qui soupire de la sorte ?
O mon âme, n'est-ce pas
Une branche déjà morte
Qui vient de parler tout bas.

Jean Moréas

Jean Moréas, 1856 - 1910, poète symboliste grec d'expression française


9 commentaires:

  1. Ce poète ne me dit rien… Quand l'automne a eu des airs d'été comme cette année, il est difficile de se croire en cette saison, merci Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. honte à moi je l'avais vite oublié après l'avoir découvert. Internet nous sert de béquille à la mémoire, aide précieuse et en même temps piège à paresse intellectuelle bises

      Supprimer
  2. Comme c'est bon, Jeanne ! Magnifique choix ! Merci beaucoup et agréable jeudi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. je ne sais pas si je dirais "belle" métaphore. Elle est puissante c'est vraie mais me donne la chair de poule de tant de désespérance

      Supprimer
  4. C'est très beau... et j'aime beaucoup la dernière photo.
    Passe une douce journée Jeanne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la dernière photo est une trouvaille de dômi que j'ai reprise ici
      bises et belle journée

      Supprimer
  5. J'aime aussi ce style de poème , deux tres bons choix Jeanne
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. ça fait du bien de relire les poètes oubliés !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.