Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 17 novembre 2018

Contemplation

Pour le nid des mots de novembre
Prochain thème, à publier chez vous le samedi 17 novembre :
"Je me suis assis devant ce tableau..."

Je me suis assise devant ce tableau*, dans le bruissement de la grande salle un peu désuète. La horde des visiteurs était enfin allée plus loin et de nouveau faisait la pose dos à l'oeuvre suivante devant une armée de perches à selfies.
L'aquarelle tout en nuances, avec ses fiers sapins dressés vers le ciel et ses pentes adoucies par le coton de la brume m'emmenait loin dans mon enfance. Au pays des fées et des faons, des elfes et des lutins.
Le paysage me faisait signe, comme l'évidence de toute une vie préservée de notre arrogante modernité.
La vieille dame qui s'est assise à côté de moi m'a fait un signe de connivence. Nous n'entendions plus les bruits de la ville, juste le vent dans les aiguilles et le silence.
Ou peut-être sous les branches, le brame de quelque cerf.
*nb : Je me suis laissée aller à la contemplation de l'aquarelle proposée pour la page 125 de l'Herbier de poésie 


brame du cerf des Pyrénées
Brame du cerf

6 commentaires:

  1. Ah ok… pas tjs facile d'arriver devant un tableau quand d'autres y sont déjà… en fermant les yeux, le brame du cerf, de circonstance en novembre, merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique suite à ce tableau,Jeanne, bonne inspiration et avec la vidéo également ! Bonne fin de semaine,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu le tableau hier sur plusieurs blogs. Comme tu décris bien ce qu'il t'inspire.

    RépondreSupprimer
  4. Une très belle association des deux thèmes, l'herbier en mon jardin, je serais volontiers celle qui s’assoie, en silence, juste à côté de toi...

    RépondreSupprimer
  5. De jolis mots pour ce défi Jeanne.
    Je me mets en pause pour quelques temps, trop fatiguée en ce moment et une perte de poids brutale.
    Bises et bon weekend

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour l'esprit d'escalier ! J'aime !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.