Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

dimanche 24 avril 2016

Ma mère, pour Mil et Une

Cette fois-ci, pour miletune, je dérogerai encore à mon habitude de ne pas vous imposer l'image support et de vous inviter à choisir d'en prendre connaissance avant ou après avoir découvert mon texte.
L'image proposée pour la semaine 16 m'"obligeait" - douce contrainte - à participer, et même, à évoquer ma maman, voire ma marraine.
La première mouture s'est imposée à moi dans un demi-sommeil de fin de nuit. J'ai allumé la lumière, pris le cahier toujours à disposition, fait quelques ratures.
En le saisissant au clavier, j'ai deviné un début de calligramme involontaire. Il me fallait revenir à la tâche pour affiner le dessin tout en ne trahissant pas le récit.
Car il s'agit bien en raccourci, d'un récit où tout est vrai.

Vicente Romero Redondo
huile, 2014-2015

à la demoiselle Chanel des années 1920*
à Ronit Elkabetz**


En regardant sa mère
peinant dans la lumière
tout au long du jour
au si long cours
s'user les doigts
les yeux le foie
elle s'était juré
de la libérer
du corset
qui blessait
sans remord
pour le sort
du Grand-père
les laissant dans la misère
en se faisant beaucoup d'argent
avec sa prospère fabrique à carcans
et son armée de bataillons d'ouvrières
toujours rétribuées avec un lance-pierre

Jeanne Fadosi pour l'image 16-2016 de miletune


* Coco Chanel, 1883 - 1971, modiste et grande couturière française, dont le comportement dans les années 1940 marque un renoncement à ses valeurs pour l'égale dignité de la femme.
**Ronit Elkabetz, 1964 - 19 avril 2016,  actrice et réalisatrice israélienne de grand talent et de grand courage, une femme "engagée jusqu'au bout des ongles", "par delà les carcans", qui "elle, n'a jamais renoncé". 
co-réalisatrice de Guett, le procès de Viviane Amsalem, 2014, actrice, Trepalium, ARTE février 2016, La Visite de la fanfare, 2007, La fille du RER, 2009
(Le Monde ; Franceinter ---> la page de Ronit Elkabetz ; la voix de Ronit Elkabetz ; la fin de la revue de presse de Hélène Jouan du 20-04-16) 

2 commentaires:

  1. Bonjour Jeanne, pas le meilleur des grands-pères, un modèle d'égoïsme... bon dimanche, bises de jill

    RépondreSupprimer
  2. Pour avoir libéré les femmes de tous les carcans sociaux et vestimentaires, merci à ces femmes, merci à toi qui nous les rappelle!

    RépondreSupprimer