Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 20 avril 2016

Crépin l'escargot

Pour la Cour de récré de JB, Jill Bill nous propose aujourd'hui Crépin, l'un des prénoms de la saison 1 proposés par Bigornette. L'occasion de rééditer ma petite fantaisie de l'époque et cela tombe bien car je ne vais guère avoir le temps ni la tête à l'écriture créative.
Cette fois-ci d'ailleurs, c'est à peu près le moment où nos deux compères arrivent à la fin de leur mission.


La véritable histoire de Crépin l'escargot



Vous voulez savoir pourquoi l'escargot de Prévert a appelé son ami Crépin ?
Souvenez-vous, c'était pour aller "à l'enterrement d'une feuille morte".
Tiens je crois bien que c'était à peu près vers le milieu de septembre.
Normalement ils s'appelaient Dupont et Dupond, sans prénom.
Ah non, ça c'est dans Tintin.
Mais non il ne s'appelait pas Tintin !
Bon alors ...
Donc, l'escargot Dupond secoue son copain Dupont.
Réveille-toi, réveille-toi !
Faut y aller j'ai découvert la première feuille morte.
Un œil ouvert, ... On a le temps ...
Mais non, tu sais bien qu'en partant dès maintenant, on a des chances d'y arriver.
Arriver où ?
Mais à l'enterrer tiens !
Mais pourquoi !
Tu me fatigues avec tes questions à la noix !
Ce n'est pas une noix, c'est une feuille !
Oui d'accord, tu tiens vraiment à l'accompagner ta feuille.
Hein ! Mais non je ne suis pas dur de la feuille !
Si tu veux, mais il nous faut du crêpe.
Du quoi ?
Tu sais bien "Du crêpe autour des cornes".
Mais il n'y a pas de brouillard !
Pourquoi entends-tu la corne de brume ?
J'entends rien, crétin, il nous faut du crêpe ...
Hein ? Crépin toi-même !
Et c'est ainsi que Dupond et Dupont les deux escargots
S'appelèrent affectueusement l'un l'autre Crétin et Crépin.
Cette année-là, ils arrivèrent jusqu'au bout de la cérémonie.

Et croyez-moi, ils n'en étaient pas peu fiers !
Jeanne Fadosi, pour le mercredi 16 septembre 2009, pour La Récréa-Bigornette
réédité pour le mercredi 20 avril 2016 pour La cour de récré de JB

Je demande humblement pardon aux amoureux de Prévert pour ces petits emprunts et ces détournements*, ainsi qu'à Bigornette dont j'ai généreusement emprunté sa façon malicieuse de jouer avec les malentendus sur les mots et que vous retrouverez en musardant sur son blog ou en vous plongeant dans l'un de ses livres.
Je me suis personnellement régalée avec Les pirouettes de Bigornette et j'en relis des extraits de temps à autre, une antidote à la morosité.


* Jacques Prévert, Chanson des escargots qui vont à l'enterrement. Texte du poème mis en ligne demain 21 avril pour le Jeudi en poésie.

bonus : écouter Les escargots qui vont à l'enterrement (poème de Jacques Prévert, musique de Joseph Kosma) chanté par Lys Gauty en 1940* puis par Cora Vaucaire
* écrit probablement en 1940 et créé en chanson par Lys Gauty, le poème a été publié dans Paroles en 1946.

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms jusqu'à la pause d'été)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

17 commentaires:

  1. J'aime le poème de Prévert et son détournement que tu as fait habilement et avec humour m'a beaucoup plu. Je pense qu'il aurait plu à Prévert aussi. Belle journée.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour élève Jeanne... Je ne pense pas que Prévert s'en retourne dans sa tombe, on reparle de lui, il aura un sourire... Crépin sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement j'adore !
    Un bien joli détournement. :)
    Bises et douce journée Jeanne. Merci pour ce sourire du matin.

    RépondreSupprimer
  4. joli détournement Jeanne j'aime bien ton exercice de style !!!
    Crépin et Crétin sont actuellement dans le jardin ...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré Jeanne, et ton Crépin a bien mérité de rentrer dans la cour de récré de Madame Jill Bill.
    Bises et bon mercredi. ZAZA - http://zazarambette.fr

    RépondreSupprimer
  6. Tes détournements sont délicieux, Jeanne ! Merci beaucoup, gros bisous !

    RépondreSupprimer
  7. Merci Jeanne ! J'ai l'impression que le temps de mes pirouettes est bien loin...ton texte est très bon ... Bravo ! Et merci à Josette qui m'a attiré vers ton blog ... Bisous à vous toutes

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Jeanne ! Comme quoi, le hasard fait bien les choses ! Jill nous propose de "travailler" Crépin, et toi, tu n'as pas le temps de le créer, mais justement, ça te donne l'occasion de ressortir cette histoire et pour moi, c'est tout bénef, puisque je peux ainsi la découvrir ! héhé, faut prendre les choses du bon côté !
    Toute drôlette ta petite histoire toute mignonne. Les malentendus créent quand même de ces situations cocasses !!! hihihi
    Bises, belle journée.
    FP

    RépondreSupprimer
  9. Quelle espièglerie, Jeanne. Vraiment, je l'aime beaucoup.
    Bravo à toi et puis à l'ami Jacques, collagiste de talent.
    Bises d'eMmA

    RépondreSupprimer
  10. Ils sont sympathiques ces deux escargots qui ont du répondant en écho et en distorsions de manière amusante. Un beau prétexte pour enterrer la feuille morte et ramener l'escargot de Prévert en invitant Hergé au double Hergé et ses Dupont et Dupond. Bravo. Bon mercredi, bises amicales. Marie Louve

    RépondreSupprimer
  11. Très mignon ce petit texte et les jeux de mots sont bien vus !

    RépondreSupprimer
  12. Ah ! Je trouve cela super Jeanne ! Bravo et bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Jeanne
    Il suffit d'une consonne changée
    pour les deux compères Crépin et Crétin
    belle inspiration
    Bisous et Bonne soirée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  14. me suis bien amusée a lire ce texte alors pour ma part je pardonne et...en redemande. Bisouss

    RépondreSupprimer
  15. Je me suis régalée en te lisant. Merci Jeanne. Un bel exercice de style.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  16. C'est bien imaginé et détourné ; j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  17. Une façon bien drôle de détourner les mots... c'est plaisant à lire et à imaginer !
    Bravo
    Bises

    RépondreSupprimer