Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 7 avril 2016

Le hérisson, de Maurice Carême

Pour le 2e jeudi en poésie du défi n°163 des CROQUEURS DE MOTS et son cap'tain de quart Jill Bill dont la consigne est
« Thème libre OU faites-nous deviner un animal de votre choix... »

Cette fois-ci, je ne ferai pas deviner l'animal qui intriguait fort la gentille chienne que j'avais en garde l'autre semaine. C'était son dernier tour de jardin avant que j'aille me coucher et elle restait à l'arrêt devant un monticule qui dépassait de l'herbe en avançant prudemment le museau. J'ai de loin cru à une taupinière.

Le hérisson***
Bien que je sois très pacifique,
Ce que je pique et pique et pique,
Se lamentait le hérisson.
Je n'ai pas un seul compagnon,
Je suis pareil à un buisson,
Un tout petit buisson d'épines
Qui marcherait sur des chaussons.
J'envie la taupe, ma cousine,
Douce comme un gant de velours
Emergeant soudain des labours.
Il faut toujours que tu te plaignes,
Me reproche la musaraigne.
Certes, je sais me mettre en boule
Ainsi qu'une grosse châtaigne,
Mais c'est surtout lorsque je roule
Plein de piquants, sous un buisson,
Que je pique et pique et repique,
Moi qui suis si, si pacifique,
Se lamentait le hérisson.
Maurice Carême*, Pomme de reinette, 1962
© Fondation Maurice Carême**, tous droits réservés

*    Maurice Carême, 1899 - 1978, écrivain et poète belge
**   Fondation Maurice Carême
***  Hérisson, petit mammifère insectivore à poils hérissés et piquants


boni :  l'écouter CLIC
         le dessiner CLIC

et puis écouter ou réécouter Brassens, le hérisson dans Emilie Jolie CLIC

14 commentaires:

  1. Il est mignon ce poème de Maurice Carême. J'avais un hérisson dans mon jardin de Cergy, il mangeait les croquettes du chat et buvait le lait. Beau jeudi

    RépondreSupprimer
  2. Toujours si beaux et parfaits, les poèmes de Maurice Carême !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Merci Jeanne... il est bien équipé pour qu'on lui fiche la paix, dur à manger pour ses prédateurs !! Bon jeudi de la part de jill, bises

    RépondreSupprimer
  4. Maurice Carême... jusqu'à Brassens...
    Décidément, j'aime beaucoup le hérisson. :)
    Merci, Jeanne. C'est un excellent choix.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Adorable poésie.
    J'ai déjà caressé une taupe, mais je n'ai jamais rencontré de hérisson jusqu'à présent. Je trouve ce petit animal adorable et... très poétique.
    Passe une belle journée, Jeanne.

    RépondreSupprimer
  6. Maurice Carême et son art pour poétiser, j'aime bien sûr !!!

    RépondreSupprimer
  7. J'adore les petites poésies de Maurice Câreme. Merci Jeanne pour celle-ci. Passage tardif, Énormément de soucis avec EKLABLOG en ce moment. Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Pacifique et amical mais qui veut le croire, ah la la délit de faciès...

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Jeanne
    J'aime bcp ce poème que je ne connaissais pas. Merci !
    et merci pour cette vidéo pour le dessiner : extra ! je vais essayer de le refaire ...; trop bien !

    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Oh ! Merci de ce partage Jeanne ! J'♥ beaucoup ! Très, très bon choix ! Bon vendredi tout entier ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  11. Ils sont si mignons pourtant et se font écraser souvent !
    Un très beau poème ;j'aime beaucoup Maurice Carême .Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Jeanne,

    que c'stravissant. Un poème qui m'était inconnu. J'aime beaucoup
    Bises
    ;)

    RépondreSupprimer
  13. Et bien voilà je viens de corriger mon article sous tes conseils avisés et je t'en remercie. Grâce à toi j'ai découvert que le musée et la fondation sont à deux pas de chez moi, à l'occasion j'irai la visiter !!!
    Bisous et merci pour ce beau partage, j'ai toujours aimé cet auteur.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce joli poeme , Monsieur Hérisson se lamente mais je je trouve très sympathique, à chacun ses armes !
    Bises Jeanne

    RépondreSupprimer