Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 31 janvier 2022

Soir

 Pour la page 191 de  l'Herbier de poésies   sur une image de ABC

Le vent et les tempêtes, à défaut de la morsure d'un froid qui tardait, sont venus à bout de la toison des feuilles de l'année.

C'est l'heure indécise

entre le jour et la nuit
aube ou crépuscule.

Pendant quelques mois, la dentelle sombre des ramées nues va laisser derrière le bois se deviner le "pied du temps" comme il se disait il y a longtemps.

C'est l'heure où l'ancien

négligeant le baromètre
dit la pluie qui vient.

Blanc rosé dans la nacre grise du ciel, demain sera dans la brume et le givre. Quelques oiseaux frileux saluent le vieillard silencieux dans sa promenade solitaire.

Le soir est trompeur.

Quel sera le temps demain ?
Le doute s'insinue ...

Doucement s'en vient le soir,

griffes noires, ciel de velours.
©Jeanne Fadosi, samedi 29 janvier 2022
à découvrir bientôt
avec les autres brins sur la page 191 de l'Herbier

Photo ABC

4 commentaires:

  1. Le soir d'hiver si bien dit, merci Jeanne
    Bises du matin, avec moins de brouillard que les deux derniers jours

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jeanne,

    J'ai découvert ton texte sur l'Herbier. Mais il est vrai que c'est autre chose en le lisant chez toi. Les couleurs, les odeurs, la lumière et ce grand-père qui sait estimer la météo des prochaines heures. J'y vois le mien de grand-père et les vieux du village aussi. Magnifique! Merci Jeanne
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Ces soirs d'hiver toujours un peu mystérieux entre pluie ou givre et peut-être un beau tapis neigeux profitant de la nuit pour glisser jusqu'à nous; le rêve des enfants !
    Merci Jeanne

    RépondreSupprimer
  4. Une très belle et forte interprétation de l'hiver. Je ne connaissais pas cette expression : le "pied du temps", elle m'intrigue. Une belle nostalgie qui fait écho. Merci, Jeanne.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.