Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 31 janvier 2022

Défi n°260 : papotages sur le quai des Dédicaces

👀Pour l'Herbier de poésies, c'est le billet précédent clic--->

Pour cette nouvelle quinzaine des CROQUEURS DE MOTS, défi 260, c’est votre amirale Dômi qui s’y colle en prenant la barre.
Deux de nos Moussaillonnes, ont décidé de prendre le large, en gardant toutefois  un œil bienveillant sur notre admirable Communauté des Croqueurs de Môts ! 
notre célèbre M’amzelle Jeanne avec son blog : En direct de chez moi Et notre pas moins célèbre Mère Grand (Eglantine Lilas) avec son blog  : Le café philo d’Eglantine Lilas
Pour lundi  31 janvier 2022 Domi propose de créer un texte dans lequel vous parlez avec nos deux Moussaillonnes

E - Alors M'amzelle Jeanne ! C'est ben vrai ? vous aussi vous quittez le navire amiral pour de bon ?
J - Allons, allons M'âme Eglantine, m' faîtes pas croire qu' vous n'étiez pas au courant ! C'la fait des lustres que c'est Dômi qui choisit pour moi un de mes anciens billets pour une poésie du jeudi ou pour un défi. Mais pourquoi donc vous l' quittez aussi c' rafiot ?
E - Et vous ?
J - Non, vous d'abord
E - A vous l'honneur, préséance aux aînés.
J - Non mais dites, l'Eglantine (en aparté "pisse-vinaigre"*) ! Un peu d' respect tout d' même ! C'est pas des façons d' souligner mon grand âge, comme si vous l' saviez pas !
E - Ben j'y crois pas. On m'a rien dit d' malic' dans c'qu'on m'a dit. Voilà pourquoi j'y crois pas !
J - Pourtant si, on vous a bien renseigné ! vous croyez que c'est gentil de se faire remonter les bretelles par ses petits enfants ?
"Mamie, faut qu'tu montres l' bon exemple à nos enfants et que tu arrêtes d'êt' toujours le nez sur tes écrans ! Comment veux-tu qu'on les tienne éloignés d' ces petites machines diaboliques sinon ?
E - Ah Ils vous ont dit ça comme ça ?
J - Carrément ! mais ils ont raison ! c'est tellement agréable de voir leur minois attentif quand je leur lis des histoires dans des vrais livres ! Mais vous Eglantine, pourquoi quitter le vaisseau des Croqueurs de mots ? Vous rêvez d'une croisière au large en solitaire ?
E - ...
J - Allez n' faîtes pas des mystères !
E - C'est que ... N' vous moquez pas M'amzelle Jeanne. J'ai envie de transmettre à mes jeunots le goût de la philosophie.
J - Carrément.
E - Mais attention, M'amzelle Jeanne, sans prises de tête ... autour d'un bon café. Ou aut' chose, les jeun', ça n'aime plus trop l'café de grand'mère.
J - Alors vous laissez tomber les commérages, vous ? La commère en chef ?
E - Comme vous y allez ! C'était pour les besoins de notre livre choral de 2015. Pour les anthologies éphémères et l'association Rêves. Et j'dis rien mais vos commères et compères valaient bien la mienne.
D'ailleurs je vous invite tout de suite autour d'une tasse de café ! Si on y réfléchissait à l'origine des mots commère et compère et à son triste glissement vers ce sens péjoratif ?
J&E ensemble -  Oups, on papote on papote ! Nous avons complètement oublié la Jeanne Fadosi qui nous attend dans le vent sur le quai avec le chariot à bagages ! On arrive, la Jeanne ! vous viendrez bien prendre une boisson chaude avec nous ?





10 commentaires:

  1. ,-) elles quittent la "coquille" mais ne sont pas loin de nous avec leur tranche de vie et leur conte sur blog... bises jill

    RépondreSupprimer
  2. Un dialogue gouvernant comme ceux de Dame Églantine. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Un très bel hommage pour nos moussaillonnes au travers ce dialogue Jeanne. J'ai souri, merci pour elles.
    Bises et bon début de semaine - Zaza

    RépondreSupprimer
  4. j'adoooore ! Jeanne, M'âme Eglantine peut prendre sa retraite ....merci pour cette dédicace si souriante ! Je quitte le navire, (j'ai toujours eu le mal de mer mais je ne te dis pas à mon âge mais chuuut, personne ne s'en est rendu compte ) mais pas les croqueurs bien entendu ! je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Excellent dialogue, je me suis régalée à le lire et j'imaginais bien nos deux moussaillonnes échangeant ces propos .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Jeanne, superbe, ton texte dialogue avec nos deux moussaillonnes !!! Je t'imagine dans l'vent sur le quai, je ris !!!
    Bonne semaine,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. Bravo; j'aime beaucoup cette conversation entre nos deux aînées. J'avais envisagé de faire cela , mais le temps m'a manqué.
    Bise

    RépondreSupprimer
  8. Très chouette ce dialogue de sourd, quoique pas si sourdes que ça nos moussaillonnes haha !!! Je cherche une solution pour apporter toutes vos dédicaces à M'amzelle Jeanne, qui malgré sa motivation, commence à avoir du mal à nous suivre. Je songe lui créer un petit carnet de bord. J'ai quelques idées ;)
    Merci à toi aussi, d'être toujours présente dans cette embarcation, le temps passe si vite, déjà 7 ans pour moi, à la tête de cette belle aventure.
    Bisous et belle journée.

    RépondreSupprimer
  9. EXCELLENT Jeanne ce dialogue plus vrai que nature chez nos 2 commères (j'aime bien ce mot dans le sens compagne )
    bravo
    bises

    RépondreSupprimer
  10. Excellent !
    Je sais, ce n'est pas un commentaire original, mais j'ai adoré ce dialogue.
    Bravo, Jeanne.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.