Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 21 octobre 2021

L'oreiller d'un enfant, de Marcelline Desbordes-Valmore

 Martine à la barre du défi n°255 des CROQUEURS DE MOTS depuis son Quai des Rimes nous défie de décrire un trait de notre physique ou personnalité en utilisant le maximum des adjectifs de la célèbre tirade des nez de la pièce Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand.

Pour les jeudis en poésie :
Le 14 octobre : Portrait d'un homme ou d'une femme (célèbre ou pas) ou un autoportrait
Le  21 octobre : Portrait d'un objet ou d'un animal

L’oreiller d’un enfant

Cher petit oreiller, doux et chaud sous ma tête,
Plein de plume choisie, et blanc, et fait pour moi !
Quand on a peur du vent, des loups, de la tempête,
Cher petit oreiller, que je dors bien sur toi !

Beaucoup, beaucoup d’enfants, pauvres et nus, sans mère,
Sans maison, n’ont jamais d’oreiller pour dormir ;
Ils ont toujours sommeil, ô destinée amère !
Maman ! douce maman ! cela me fait gémir …

Marceline Desbordes-Valmore, Poésies inédites
Marceline Desbordes-Valmore, 1786 - 1859, poète française

Albert Anker, 1831 - 1910, peintre suisse
jeune mère contemplant son enfant endormi



8 commentaires:

  1. Quel joli poème partagé. Merci. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. On en parle peu, voilà qui est corrigé ! Merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  3. Deux très belles strophes concernant ce bel oreiller. Excellent choix de cette poétesse, Marceline Desbordes-Valmore.
    Bises et bon jeudi - Zaza

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, ce poème que vous nous partagez est très joli. L'oreiller possède de belles plumes bien confortables, et le poète de cet écrit a également une belle plume à faire valoir ! Merci pour ce joli partage, bon jeudi à vous

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui un objet vraiment sublimé dans cette poésie .
    Merci beaucoup pour ton choix
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Jeanne,
    Surprise, ce fut mon premier choix, et ensuite, j'ai décidé de publier Le buffet. Point n'est besoin de te dire que j'apprécie beaucoup ton choix. Bravo ! Bon après-midi suivi d'une douce soirée. Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. C'est un bien joli poème... merci de l'avoir choisi.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Le thème de l'oreiller est vraiment original, je n'ai jamais lu un poème sur les oreillers, voilà qui est fait avec cette poétesse !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.