Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 28 octobre 2021

Couleurs de nos vies

 Pause d'automne et retour sur "ma blogosphère". J'y suis entrée sur la pointe des pieds, juste pour voir.

Si les petits écrits ludiques ont disparu de mes radars perdus dans des querelles intestines les premiers blogs d'écriture qui m'ont donné matière à alimenter ce nouveau hobby ont été ceux de Bigornette et de Robinson.

Le blog de Marie - Ce blog est une vitrine pour des écrits vers et prose fait à partir d'exercices d'écriture (over-blog.com)

Le blog de Robinson - Mes passions : langue française, orthographe, mots, écriture, nature,Anjou,la Loire, la mer, Bretagne, Auvergne (over-blog.fr)

C'est même Robinson qui m'avait encouragé avec une sorte de "Chiche".

Pour autant mes premières tentatives étaient laborieuses et si j'ose ci-dessous republier ces couleurs de nos vies, "beaucoup trop bavardes", c'est qu'il me faudrait tout réécrire sans perdre le dense de ce que je voulais y mettre.

bateau ivre d'horizons oniriques écrits sous la houlette de Quichottine
pour Les Anthologies éphémères et qui a apporté avec l'Association Rêves (reves.fr)
un peu de rêve à des enfants cabossés par une grave maladie
(Jeanne – zoo de Beauval - Association Rêves (reves.fr)
MEDHI – SKATEPARK DE BIARRITZ - Association Rêves (reves.fr)

***

Flamboyance de la couleur adoucie par le trait des silhouettes de Tofoli, si humaines, si vivantes dans leur simplicité.

Raffinement de la couleur sublimant les objets et les bouquets et les jardins de Toutounov, sans cesse recomposées par sa palette en son art si précis.

Danse des couleurs sur les toiles de Mirò ou dans les images fractales,

Sous les spots de la piste de danse et sur l'écran de Fantasia

Et dans les yeux de l'enfant devant la toile de cinéma.


Bouquet de bleuets par  Toutounov : clic sur le bouquet pour accéder à son site

Complétude de la couleur qui s'irise en son spectre quand la pure lumière se frotte au sombre d'un ciel d'orage avant la pluie,

Arc-en-ciel sur ses lunettes quand le soleil y projette le reflet de ses larmes d'enfant,

Enfant qui n'y comprend rien à ce déluge de couleurs de feu et d'acier sur les pierres et le sable, sur les choses et les fleurs, sur les gens sans visages et sans yeux,

Pour ne plus voir.


Blanc comme la somme de toutes les couleurs,

Blanc comme la paix, le voile de la mariée, l'habit de deuil en certains lieux, la porte du paradis dans l'imagerie des mythes

Blanc portant les mêmes symboles chez les frères ennemis qui désespèrent leurs enfants,

Leurs enfants qui riaient des couleurs de l'oiseau sur la branche, du papillon sur la fleur,

Leurs enfants qui riraient, qui riront encore, des couleurs de l'oiseau sur la branche.

Blanc et noir sur la toile qui enchantent les couleurs.

 

Noir comme le sang qui, chargé de déchets, purifie nos cellules et nous maintient en vie

Couleurs de la vie, couleurs de l'univers, couleurs d'harmonie,

Noir des abysses et noir de l'inconnu, porte aux fantasmes et aux terreurs injustifiées,

Porte aux haines imbéciles engendrant ces terreurs trop justifiées.

 

Mais noir le raffinement et l'élégance de la robe,

Noir le luxe de la tulipe, noire guirlande des mots sous la plume inspirée.

Jamais noir absolu, soit gris soit brun soit bleu, ou violet ou même rouge ou même feu

Noir de jais, jamais plus intense qu'avivé par le blanc de la lumière

 

Jaillissement des couleurs dans l'œil du télescope qui scrute les étoiles

Mystère des couleurs sous le microscope traquant le minuscule.

Couleurs du vent, couleurs des sons, couleurs du temps,

Couleurs, coule heure, coule les heures, coule nos vies, couleurs de nos vies,

Couleurs de nos humeurs.

Apprivoiser leur beauté, modérer leur violence, chercher une harmonie.

Je vais pourtant essayer. Réussirai-je ou ferai-je pire ? Rendez-vous lundi prochain.

bateau arc-en-ciel

5 commentaires:

  1. Robinson nous a quittés, tout comme d'autres dont l'absence nous émeut toujours lorsque nous parlons d'eux.
    Bigornette n'a rien publié sur son blog photo depuis le mois de décembre 2020... j'espère qu'elle va bien.
    Je crois que tes couleurs de la vie n'étaient pas trop bavardes, même si notre époque préfère souvent les lectures rapides et les mots brefs.
    Il faut du temps pour tout, et surtout pour dire le plus important.
    Merci pour ces moments de lecture chez toi.
    Passe une douce journée, bises amicales.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jeanne, j'ai su en son temps que Bigornette était veuve, j'ai suivi un temps son blog photo et puis silence radio, ainsi vont nos vies.... amitiés, JB

    RépondreSupprimer
  3. Elle sont vraiment riches ces couleurs de nos vies , je ne te connaissais pas encore quand tu les as publiées aussi suis je ravie de les découvrir
    Bon week - end
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Jeanne,

    Tu as magnifiquement raconté les couleurs. le peintre en moi te remercie ainsi que le poète.
    Les gens vont et viennent sur la blogosphère... Fidèles... puis plus personne...

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Jeanne,
    Superbe !!! Quelles sont bien dites, ces couleurs ; comme l'indique si bien ton titre : ces couleurs de nos vies. À lundi prochain, pour cet agréable rendez-vous.
    Bonne semaine,
    Bises♥

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.