Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 3 mai 2021

Le(s) philosophe(s)

   Pour une nouvelle page de l'Herbier de poésie

Le(s) philosophe(s)

L'un en son pigeonnier se préférait "essayiste" quand avec l'exigence du doute il s'essayait à l'intransigeance de la nuance dans l'humilité de savoir ne pas savoir.

Exercice ardu
contradictions assumées
débuts de chemins

L'autre en sa chambre alité chercha l'absolue vérité, a cru la trouver dans sa spiritualité à l'horizon de ses murs. C'est dans le domaine des nombres et non des pensées qu'il tendit vers l'excellence.

Par-delà les siècles
huit familles coupées du monde
perpétuent son dogme.

Hors les murs d'autres promènent, du bout de leurs semelles, un pas après l'autre, leurs questionnements, voire leurs certitudes provisoires, ou puisent à la source du spectacle offert les possibilités d'un enracinement éphémère dans l'instant vécu.

de méditations
en rêveuses promenades
ou pensées sauvages.

Une table sortie, des feuilles de notes éparses sur fond blanc, lestées de galets pour ne pas s'envoler. L'apprenti philosophe ordonne sa réflexion sur "Le rire" de Bergson, sous la caresse tiède d'un soleil tamisé par les branches en dentelle d'un prunelier et d'un noisetier.

Une brise légère,
des senteurs de foin coupé,
pensée en mouvement.

Et dans le verger voisin
vaches normandes, traite du soir.
©Jeanne Fadosi, jeudi 29 avril 2021
à découvrir à partir de lundi
avec les autres brins sur la page 177 de l'Herbier

Rembrandt, philosophe en méditation

évocations :
Les essais, de Michel de Montaigne, 1572-~1792
Le courage de la nuance, de Jean Birnbaum, 2021
Les pensées, de Blaise Pascal, 1669 (publication posthume)
Rêveries du promeneur solitaire, de Jean-Jacques Rousseau, 1776-78
Malicorne, de Hubert Reeves, 1990
L'intuition de l'instant, de Gaston Bachelard, 1932
Fatras, de Jacques Prévert, 1966 et +, saluant sans le nommer Claude Lévi-Strauss
et dont il tirera un livre d'art Adonides, avec Joan Miro, 1976
La pensée sauvage, de Claude Lévi-Strauss, 1962
Le moine et le philosophe, Mathieu Ricard avec son père Jean-François Revel, 1997
Le rire, de Henri Bergson, 1899
et d'autres encore qui ont parsemé mes lectures tout au long de près de soixante-dix ans de lectures et de réflexions autour de la pensée et le penser.

4 commentaires:

  1. Ce tableau bien loin de notre vie actuelle, meilleure, je ne sais !!! Merci Jeanne et bravo, bises

    RépondreSupprimer
  2. Nos lectures nous forment, nous construisent .... encore une belle P. De l’Herbier !
    Réponse à ton commentaire chez moi :
    Une forme de philosophie, je pense que oui . J’ai été frappée par les mains de la Vieille lisant,puis par la présence de cette femme attisant le foyer. J’ai pensé qu’il s’agissait de la femme de Rembrant .... puis le hasard a voulu que j’entende cette émission sur la Mère Lyonnaise . Brazier. Le texte s’en est suivi dans la foulée..... Lumineux, non ?

    RépondreSupprimer
  3. De très belles évocations philosophiques Jeanne.
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  4. Un texte qui mérite d'être relu plusieurs fois, j'aime ta façon de présenter les lectures philosophique qui t'ont marquée au cours de la vie et l'importance de la chute de ton texte, penser oui mais au cœur de ce qui forge la vie de tous les jours...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.