Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 21 décembre 2020

Hymne à "La vie"

   Pour une nouvelle page de l'Herbier de poésie sur une peinture de Marc Chagall

La vie, huile sur toile de 1964*, **

Evoquer Chagall, c'est grimper comme des fous les marches du grand escalier pour arriver au poulailler avant la fin de la sonnerie et de la fermeture de la salle. Avant l'extinction des lumières.

 
Ouf, reprendre son souffle,
la scène en bas, minuscule,
plein feux sur la voute.

Chercher sur la Toile en se laissant vagabonder sur l'escalier imaginaire. Images du Net. Rêverie fissurée par un souvenir oublié. La diapo était nette quoique rognant l'œuvre sur les côtés ; le poster réussi sinon tout à fait fidèle aux couleurs.

  
"La Vie", de Chagall,
célébrant les arts vivants,
prélude au plafond.

La vie qui palpite dans les balles des jongleurs, dans les orteils souffrants des danseuses, dans les ailes des oiseaux. La vie qui fait vibrer l'air sous les archets des violons, dans le souffle d'une flûte et d'un hautbois ou d'une trompe, les gongs des cymbales ; qui survit aussi, pour combien de temps, près de la barque surchargée, tout là-haut à gauche des Tables de la Loi, encore intactes.


Sous l'échelle céleste
montera ? montera pas ?
Meunier ou Jacob

Dans leur bulle les amoureux de Peynet rêvent leur futur, sans se soucier des écueils, ni de l'immense oiseau bleu comme la nuit qui souffle sur les braises de leur sommeil. En son sein, l'oisillon se devine. En haut de l'échelle, la lune est bien au rendez-vous du soleil.


Ils auront leur enfant roi
béni par les arts en fête.
©Jeanne Fadosi, dimanche 20 décembre 2020
à découvrir à partir de lundi
avec les autres brins sur la page 167 de l'Herbier


* Par la magie d'un jeu d'écriture, j'ai sorti le poster de sa réserve pour l'examiner de près, y ai trouvé une allégorie de la nativité et pas que, et je l'ai mis à contribution le temps de quelques jours pour participer à une crèche à ma façon.

Pourquoi je fais une crèche ? voir Ici---> et Ici---> et Là---> 

** Pour une autre lecture de La vie de Marc Chagall sur le blog de Gazou

Pour voir l'ensemble de la Toile j'ai galéré pour avoir à la fois une image nette et des couleurs de qualité. Je l'ai trouvé sur un journal italien à l'occasion d'une exposition


La vie, Chagall, 1964, publié dans Il Dialogo di Monza
on peut demander la traduction en français de l'article








8 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Chagall. Belle semaine de Noël et bonnes fêtes. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Merci et bravo aussi Jeanne; sur l'Herbier il a de la plume plus qu'amateur... bises

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jeanne,

    Qu'il est riche ton billet! J'ai aimé cette vie racontée par tes mots. Chagall, c'était la fantaisie, le courage, la poésie repoussant le malheur. L'oiseau parle à un cheval; deux amoureux flottent parmi les nuages, et la musique d'un violon rythme la vie et tout un cirque...
    Merci Jeanne pour le voyage
    ;)

    RépondreSupprimer
  4. Richesse d'une vie bousculée qui a fait naître l'artiste, ce peintre à la magie du réalisme dans son monde enchanteur pris entre tous les affres de l'existence dont il n'a pas été épargnés...
    J'aime cette idée de l'avoir mis dans ta crèche !

    RépondreSupprimer
  5. Voilà une idée originale ; j'aime bien ta crèche avec Chagall qui veille sur elle. C'est un hymne à la vie par les couleurs et par tout ce qu'il y a mis et que tu décris si bien.
    bISE

    RépondreSupprimer
  6. Mille bravos, Jeanne : c'est SUPER !!! Je me suis aussi rendue sur tes deux «ici» le Là ne fonctionnant pas.
    J'♥ beaucoup !
    Bonne semaine de Noël,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Colette de m'avoir signalé que le lien ne fonctionnait pas. C'était pour indiquer que le 20 décembre est la journée internationale de la solidarité humaine belle semaine de noël à toi aussi bises

      Supprimer
  7. Bonjour, Jeanne

    J'ai aimé votre choix de toile, son titre"Hymne à la vie" et cet haïbun qui rend fort bien compte de l'univers foisonnant et onirique de Chagall, en particulier, ce passage magnifique explosant de vie "La vie qui palpite dans les balles des jongleurs.... La vie qui fait vibrer l'air sous les archers des violons, dans le souffle d'une flûte et d'un hautbois ou d'une trompe, les gongs des cymbales..". j'ai grimpé avec bonheur sur cet "escalier imaginaire"!

    Claudie

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.