Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 7 décembre 2020

Défi n°242 : un dîner aux petits oignons !

 Voici en résumé la feuille de route que nous à mijoté Jill Bill pour ce défi n°242 des CROQUEURS DE MOTS :

Vous mijotez un plan, plat mortel pour éliminer un patron qui harcèle sa secrétaire, votre mignonne petite amie… Il y est question de plats avec des champignons dont un ... vous la suivez ? le tout à la mode polar à suspens.

Et à la sauce «Hexakosioihexekontahexaphobie »

Surchauffe de neurones en perspective me semblait-il. Finalement ...

- C'est d'accord pour ce soir !

- Vous m'en voyez ravie monsieur le directeur. JB, le fils de ma voisine va nous mitonner un menu aux petits oignons (en aparté, aux champignons). Vous m'en direz des nouvelles.

C'est ainsi que Circé, la secrétaire a salué son patron quand il lui a fait part de sa décision d'accepter.

C'est une invitation pour le moins inhabituelle de la part de cette sainte nitouche qui s'abrite plus que jamais derrière le geste barrière de distance physique dès qu'il a une main chaleureuse pour lui montrer son empathie et sa proximité avec ses salariés. Elle parle de main baladeuse ! N'importe quoi !

Il a attendu jusqu'à la dernière limite pour lui dire qu'il acceptait. Cela lui laisse peu de temps en rentrant du travail pour préparer un coup fumeux. En fin de journée, cela aurait été carrément grossier. Mais il n'a pas envisagé qu'elle aurait un aide en cuisine !

Elle ne sait pas comment prendre son acceptation. La journée passe tranquille, sans main aux fesses pour une fois et nous voici au fameux (et fumeux) dîner.

Surprise ! JB n'est pas du tout apparenté à la voisine mais bien à Circé dont il est le petit ami.

- Le velouté de champignons a un fumet délicieux. Permettez que je prenne mes pilules pour le coeur avant ?

en aparté nos deux hôtes, zut si ça se trouve son médoc contre-carre l'effet de l'entolome.

en aparté le boss, réfléchissons vit et bien, 6 s'ils en ont mis un peu et que je prends ma dose habituelle, ça devrait pouvoir limiter les dégâts, 6 si je double la dose, je pare à toute toxicité mais 6 si je me fais un film c'est moi qui m'empoisonne tout seul.

(Ouf, j'ai mentalement prononcé ce nombre que je dois répéter tous les jours pour lutter contre mon hexakosioihexekontahexaphobie)

Nos lascars se régalent de concert, ils ont opté pour le service individuel à l'assiette.

- Omelette aux cèpes ! monsieur le directeur, vous allez vous régaler

- Désolé ! Je suis végan

en aparté, je viens de le décider sur le champ, la ficelle est cette fois-ci un peu trop grosse)

La secrétaire et son ami en chœur :

- Inutile alors de vous proposer le suprême de volaille aux morilles. Passons directement à la crème de panais à l'huile de truffe.

- D'accord, mais sans truffe, la purée. Je n'en supporte pas l'odeur même infime

en aparté, ça ce n'est pas de l'invention, à 7 ans j'ai eu la nausée pendant la cuisson de la seule omelette aux truffes du Périgord (des vraies de vraies et pas qu'un peu). Mais ils n'ont pas à savoir que je me suis régalé à la dégustation de ce plat prestigieux.

Nos deux complices sont de plus en plus dépités. Ils ont épuisé leur stock de coups fourrés. C'est le patron qui amène la Forêt Noire, spécialité incontestée de son pâtissier en titre.

Ni vu ni connu, ils flambent dans du kirsch et glacent une belle poignée de petites cerises griottes avec des cassis qu'ils répartissent dans les trois assiettes puis quelques belladones qu'ils mélangent dans l'assiette du boss et décorent le tout copieusement de chantilly. Cette fois, ils sont sûrs de leur coup d'autant que, ils ont bien vu, le boss a pris deux de ses pilules.

- Régalez-vous tous les deux. Cette Forêt Noire est une tuerie ! Moi, je n'y ai plus droit depuis qu'on m'a diagnostiqué un diabète. Allez, mangez !!! vous chichitez !  a votre âge on a de l'appétit ! ...


Lisette Jambel, Jean-Pierre Dujay - C’étaient deux champignons

Une chanson de mon enfance qui a aussi été l'occasion d'un spectacle de fin d'année à l'école maternelle.

10 commentaires:

  1. Texte très bien écrit pour un bravo il fallait le faire et le mot imprononçable est bien placé.

    RépondreSupprimer
  2. Bien joué Jeanne, bravo.
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Jeanne , un patron diablement rusé ! Il s'en tire bien avec ce diner méphistophélique
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Comme c'est mignon cette photo noir et blanc. Je pense en avoir quelques unes, mais je ne suis pas dessus, seules deux de mes soeurs y sont. Les spectacles de fin d'année scolaire, dans l'enfance, sont des souvenirs merveilleux. Quel texte ! le patron se débine ! BONNE semaine et bises.

    RépondreSupprimer
  5. A malin, malin et demi ! Il s'en est bien tiré le patron ! Défi bien relevé aux petits oignons , heu champignons ...Bonne soirée; j'ai oublié de le faire .

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Jeanne,
    C'est vraiment super !!! J'♥ beaucoup !
    Bonne soirée de ce lundi,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. Et encore cette fois le fameux patron s'en sort indemne !
    bravo Jeanne

    RépondreSupprimer
  8. Ah l'animal, il a senti venir l'embrouille.... C'est l'histoire de l'arroseur arrosé revisitée... mais tellement en mieux ! Bravo Jeanne, et merci
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Merci Jeanne... je passe lire vos "menus" d'enfer, enfin vos écrits sur un défi... pas si facile mais c'est sans compter sur vos plumes débrouillardes !!! Je t'embrasse, jill

    RépondreSupprimer
  10. J'ai bien ri en lisant ton défi. Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.