Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, combien en 2018 ? 20 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (info du 12 février) 30 au dimanche 3 mars, soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 14 mars 2019

Tanka à Musset, de Jeanne Fadosi

Marie Chevalier à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°217 nous emmène dans les coulisses de scènes de ménage. Et comme Marie n'avait pas d'idée précise pour les jeudis poésie, Dominique dit "Ce sera libre choix". J'en profite pour rééditer ce tanka que m'avait inspiré la rupture entre Alfred de Musset et George Sand après une ultime scène de ménage.


Le coeur plein de fiel
ta muse t'a déserté,
fuyant tant de haine
La chaise du poète est vide
Sèchent la plume et l'encrier
Qu'attendais-tu homme fier ?
Femme libre te libère.
©Jeanne Fadosi, vendredi 27 juin 2014

Impertinence empruntée au tanka (avec quelques libertés) sur les états d'âme d'Alfred de Musset dont George Sand ne supportait plus les caprices, les exigences et le machisme (un comportement séculaire si le mot n'existait pas encore) .
La séparation est définitive en mars 1835.
Salutaire, Musset y puise l'inspiration de quatre longs poèmes parmi ses plus renommés : d'abord La nuit de mai, puis La nuit de décembre, puis La nuit d'août et enfin, La nuit d'octobre.


9 commentaires:

  1. Une rupture qui pendait au nez, comme on dit… merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Une réédition qui cadre si bien avec le thème de cette quinzaine, Jeanne !
    Bon jeudi,
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  3. C'est un très bon choix qui va avec le thème du lundi . Tu as bien fait de rééditer ton tanka. Gélule excellente biographie de Maurois sur George Sand. Musset et Chopin furent les grands amours de sa vie. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Une très belle participation Jeanne, bravo !
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  5. ah ça le poète n'était pas si aimable que ses écrits... un affreux machiste que Musset et j'ai préférée l'apprendre après avoir aimé les poèmes !

    RépondreSupprimer
  6. Un tanka fort réussi Jeanne. Musset écrit "La femme qui veut réellement refuser se contente de dire non ; celle qui s'explique peut être convaincue.
    Il n'y a que deux sortes de femmes. C'est une folie d'épouser les unes, c'est un crime d'épouser les autres." On comprend aisément que George Sand n'ait pas supporté .
    Bonne journée Bises

    RépondreSupprimer
  7. Eh oui... tout n'était pas rose dans leur vie.
    Bravo en tout cas.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Ah tout comme Josette ! J'allais dire la même chose ! J'ai lu également leur histoire d'amour mouvementée sur le tard, et n'en suis pas mécontente, tant j'ai été déçue ! Et pourtant, il a bercé toute ma scolarité ....
    Merci Jeanne, j'aime bcp !
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. cela fait réfléchir ; à cette époque, les hommes étaient libres et leurs compagnes un peu servantes. Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.