Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, combien en 2018 ? 20 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (info du 12 février) 30 au dimanche 3 mars, soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 28 mars 2019

Le vieux tilleul, de jill bill

Durgalola à la barre du défi n°218 des CROQUEURS DE MOTS nous proposant de nous mettre dans la pensée d'un arbre, donne comme consigne :
Premier jeudi en poésie :
un poème écrit par une poétesse.
Comme j'ai envie de saluer Jill, pardon il parait qu'elle ne veut pas de majuscule, jill bill, je n'ai pas eu de mal à trouver sur son blog un poème, car c'est une poétesse, qui manie aussi bien l'humour que la poésie. Le seul embarras que j'ai eu a été de choisir entre les poèmes sur les arbres qu'elle y a publiés.


 Le vieux tilleul...

Nu, en hiver, à l'endroit, à l'envers, le caduque n'a plus ni queue ni tête.

Branches racines, racines branches, l'écureuil y perd son latin dans la boule à neige, que retourne et secoue une main d'enfant brusque.

Une autre poétique dessinerait des boules, des boules de Noël, rouges et luisantes comme de la pomme d'amour.

Une autre fraternelle des boules pour piafs que la mauvaise saison affame, à suspendre comme des boules, des boules de Noël.

L'adulte cogneur le convoite en bûches, en bûches de Noël dans l'âtre, charme des veillées hivernales. Quant au boulanger si son four reste sans bûche, sa bûche manquerait au bourg, ah la bûche de Léon à Noël et son petit Jésus en sucre...

Le menuisier s'en ferait bien de la bière, le marin bien de la coque, l'artiste aux ciseaux à bois bien un cerf aux abois...

Mais, les vieilles tricoteuses y tiennent à leur vieil arbre, leur tilleul à tisanes, fleur contre des maux et plus un mot, le caduque aura même droit à son chandail... !

Il restera à sa place sur la grand, parole de m'sieur Noël, le maire !


sur une illustration de Jamadrou

11 commentaires:

  1. Comme c'est bien pensé, ce choix, Jeanne ! Super !
    Bravo à jill et bravo à toi !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  2. Je ne m'en souvenais plus. Superbe ce poème de Gilles Bill. Je n'avais pas compris que le poème de ce jour devait être sur l'arbre. Je pensais que c'était un poème d'une poétesse mais sans thème particulier.Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu avais bien compris. C'est moi qui ai ajouté le thème de l'arbre pour me permettre de limiter le choix d'un poème de jill bises

      Supprimer
  3. Bel hommage à jill bill, et un plaisir de relire ce texte chez toi.

    RépondreSupprimer
  4. Il est superbe ce poème de Jill. Tu viens de faire un excellent choix.
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  5. Super , une tres bonne idée d'avoir mis ce poème de jill pour ce nouveau défi . C'est vrai qu'on n' a que l'embarras du choix mais celui - là est excellent avec ses jeux de mots et l'émotion à partager.
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rien que sur les arbres, il m'en a été proposé 5. Celui-ci me paraissait bien la représenter bises

      Supprimer
  6. Il est superbe ce poème. Et les arbres ont tant de destins. Merci à toi pour ce choix d'une copine de blog. Bises

    RépondreSupprimer
  7. Très bon choix.
    Tu as raison, jill est une poétesse avec plein de cordes à son arc.
    Ce poème est très beau.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Jeanne, quelle bonne idée de nous faire savourer ce magnifique poème de Jill (j''ai l'habitude de la majuscule, ou alors je mets : Fab'Jill !). Bises.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.