Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 15 mars 2019

Père Jean

Pour la page 138 de l'Herbier de poésie

Qui vient vers eux, joyeusement salué par l'une et faisant tourner une autre tête tandis que la troisième, attentive au tout jeune No en quête de bras et de la tendresse de tout un village, lui dit doucement de laisser le père Jean tranquille. Nu-pieds dans ses sandales, pli soucieux au front, le père blanc hésite.


La nuit est tombée
les chants sacrés se sont tus.
Ils arrivent bien tard.

Celle qui vient vers eux est Awa, la femme-médecine, qui s'est battue les jours passés à ses côtés pour arracher le petit No à une crise sévère de paludisme.  C'est l'homme qui l'accompagne ce soir qui intimide le révérend père, avec sa toute petite croix de bois sobrement accrochée au revers de sa saharienne, alors que la sienne fanfaronne sur son plastron blanc. Awa, sans relâche, soigne petits bobos et grandes maladies. L'hôpital est à plusieurs jours de marche à travers la brousse. Dans sa sagesse, elle sait bien les limites de son savoir et de ses pouvoirs.

La modernité
ce serait un dispensaire
auprès de l'école.

Qu'importe si le projet est soutenu par une autre chapelle. Les bras tendus de No ont fini de le convaincre. En accueillant Albert Schweitzer1 ce soir, le père Jean est entré en désobéissance. Sa hiérarchie très catholique lui a signifié son refus d'un partenariat dans une lettre qui l'a dévasté. Une lettre qui lui est parvenue au milieu de leur dernière bataille pour la vie. Il est bien loin le temps des images d’Épinal et du séminaire qui ont forgé sa vocation d'aller évangéliser les troupeaux égarés pour leur porter la vérité universelle. Il est bien loin aussi des obsessions de sa tutelle ecclésiale. Après tant d'années d'Afrique loin des cercles de pouvoir des colons et des chefs locaux, il souhaite enfin être vraiment utile aux villageois, concrètement utile.

Combien d'âmes nobles
se sont-elles affranchies
des bas intérêts ?

Libérées des certitudes,
enrichies des différences.

©Jeanne Fadosi, jeudi 14 février 2019
pour l'herbier de poésies 138
à découvrir le vendredi soir  ou le samedi
avec les autres brins sur la page 138 de L'Herbier

Acrilique sur papier froissé, Adamante Dosimoni
"Une proposition que je viens d'envoyer à un ami éditeur 
qui m'a demandé une église, un père blanc et des enfants d'Afrique
pour la couverture d'un livre qu'il doit sortir bientôt.
J'attends le verdict car je peux trouver d'autres approches
"On gratte" comme on dit !"
                                                                    Adamante

1.- Albert Schweitzer, 1875 – 1965, médecin, pasteur et théologien protestant, philosophe et musicien alsacien, fondateur de l'hôpital de Lambaréné (Gabon) en 1914 et prix Nobel de la paix en 1952

Accompagnement musical par Albert Schweitzer à l'orgue clic--->(4 min) ou clic--->(14 min)

un livre que j'ai lu vers 9 ou 10 ans.

4 commentaires:

  1. Ce fut bien beau de leur apporter nos religions, ces gens avaient d'autres besoins, soins, nourriture, école etc... bien vu Jeanne, merci… JB

    RépondreSupprimer
  2. Et libéré de ce carcan que représente l'église catholique Jeanne. Soigner et venir en aire à son son prochain n'est pas pour autant ne pas aimer Dieu !
    Bises et bon vendredi

    RépondreSupprimer
  3. Bravo, Jeanne ! C'est SUPER ! Bonne poursuite de ce vendredi et bonne fin de semaine !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ton interprétation de l'illustration et cette réflexion qu'elle amène par le biais du père Jean .
    Bonne journée
    bisous

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.