Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

dimanche 8 avril 2018

Paysage intérieur

Semaine rude depuis le vendredi 30 mars. Je n'ai pas eu la tête ni le coeur à écouter et écrire pour rendre ma copie au jour et à l'heure pour le nid des mots de Abécé, ... quand trop, c'est trop ...




piano cristallin
voix venues d'un choeur céleste
fracas en chaos

pleurent nos coeurs
pleurent nos chagrins

Aux fées de mes jeunes années
à toutes celles et ceux qu'elles laissent dans la peine et le désarroi.
A maman, il y a aujourd'hui 19 ans
à celle d'une amie qui se reconnaitra
A une autre amie ...
A ...



5 commentaires:

  1. Des mots (maux) qui accompagnent si bien ces notes, Jeanne !
    Bonne et douce semaine !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux écouter la vidéo à cette heure matinale. Mots émouvants. De tout coeur avec toi.

    RépondreSupprimer
  3. Cette année est bien rude et le sablier semble accélérer terriblement quand la vie devient rythmée par les RV médicaux

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas de mots... mais je suis émue en te lisant.

    RépondreSupprimer
  5. Quand le coeur est en peine,il est difficile de revenir aux futilités de tous les jours .
    J'aime bien le début de cette vidéo
    Bise

    RépondreSupprimer