Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 28 décembre 2017

La complainte de la butte, paroles de Jean Renoir, musique de Georges Van Parys

Article programmé vendredi 22 décembre

Défis des CROQUEURS DE MOTS et jeudis en poésie en roue libre, trêve des confiseurs oblige pour ces fêtes de fin d'année. Ce n'est pas la trêve pour les estomacs vides et les logés précaires ou pas du tout.

Mes parents m'avaient emmené voir French Cancan au cinéma. Nous n'y allions pas très souvent mais c'était toujours une fête. Et j'en suis ressortie avec dans la tête La complainte de la butte.


Une chanson parmi d'autres que j'ai aimée et chantée et reconstituée à l'oreille sur les pianos quand nous étions invités dans un lieu qui en avait un. Qu'est-ce que j'ai dû chiffonner d'oreilles lors de mes essais inlassables. Je ne comprenais sans doute pas tout sinon que l'on pouvait être miséreux et rêver d'amour.
La Complainte de la Butte 
(Cora Vaucaire - 1954)
Paroles Jean Renoir * Musique Georges Van Parys 

En haut de la rue St-Vincent
Un poète et une inconnue
S'aimèrent l'espace d'un instant
Mais il ne l'a jamais revue
Cette chanson il composa
Espérant que son inconnue
Un matin d'printemps l'entendra
Quelque part au coin d'une rue

La lune trop blême
Pose un diadème
Sur tes cheveux roux
La lune trop rousse
De gloire éclabousse
Ton jupon plein d'trous 
La lune trop pâle
Caresse l'opale
De tes yeux blasés
Princesse de la rue
Soit la bienvenue
Dans mon coeur blessé 

Les escaliers de la butte sont durs aux miséreux
Les ailes des moulins protègent les amoureux

Petite mandigote
Je sens ta menotte
Qui cherche ma main
Je sens ta poitrine
Et ta taille fine
J'oublie mon chagrin 
Je sens sur tes lèvres
Une odeur de fièvre
De gosse mal nourri
Et sous ta caresse
Je sens une ivresse
Qui m'anéantit 

Les escaliers de la butte sont durs aux miséreux
Les ailes des moulins protègent les amoureux

Mais voilà qu'il flotte
La lune se trotte
La princesse aussi
Sous le ciel sans lune
Je pleure à la brune
Mon rêve évanoui

La complainte de la butte par Cora Vaucaire, 

reprise par Camélia Jordana et Pierre Lapointe en 2014

l'interprétation de Cora vaucaire en doublure dans le film French Cancan, celle de Mouloudji

Bonus grâce à La vieille marmotte et un partage sur l'Herbier de poésies :



7 commentaires:

  1. Je connais la première chanson... le seconde ne me dit rien... Côté cinéma nous en avions un modeste, fauteuils en bois, avec les parents on y allait peu, j'ai vu avec eu la guerre des boutons... merci Jeanne, bises

    RépondreSupprimer
  2. Ah! La complainte de la butte ! Je m'en souviens, je ne comprenais pas tous les mots à l'époque mais j'ai toujours aimé cette chanson . Un vrai plaisir de l'écouter à nouveau. bISE

    RépondreSupprimer
  3. je l'avais sur un "disque" de Mouloudji dont j'étais fan,
    je me souviens de Bobino !

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai chantée aussi. Et, comme Josette, je l'ai dans un 33 tous de Mouloudji.
    Merci pour cette page, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Jeanne. Toutes ces coïncidences m'émeuvent beaucoup !

    Pour ma part, j'ai aimé découvrir, grâce à toi,le phénomène canadien Pierre Lapointe - (serait-il un cousin de Boby ?)- un drôle de zèbre lui aussi ! et son interprétation de la Complainte ... J'aime beaucoup sa liberté de parole qui ne s'embarrasse pas des tabous ! Dans les interviews, il a un fort accent canadien qui ne paraît pas lorsqu'il chante. Du moins, je ne l'avais pas perçu !
    Je mets un renvoi vers ton blog sous mon article !
    Bonne fin d'année.

    RépondreSupprimer
  6. bonjour Jeanne-
    j'aime beaucoup cette chanson ! je la publie pour Covix dans on chante en français le mercredi !
    une chanson immortelle et si belle !
    Bisous- bonne fin d'année-

    RépondreSupprimer
  7. Je la connaissais par Cora Vaucaire , je découvre cette nouvelle version en duo , pas mal du tout merci pour ce billet qui me rappelle bien des chansons que maman fredonnait .
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer