Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 20 décembre 2017

Bianca de Batz

Mon tour de France des prénoms zigzague mais je ne pouvais faire autrement que de vous faire passer par Batz sur Mer (prononcé [bɑ syʁ mεʁ]) quand à la recherche d'une halte j'ai visité la fiche wikipedia de cette ravissante station balnéaire. Songez plutôt je commence par là, il y a même tout un paragraphe sur le costume traditionnel, aussi je vous présente Bianca :


François Hippolyte Lalaisse (1810 - 1884),
Paludière (1843) Domaine public

C'est avec Bernard que Bianca
s'est installée près de Batz*
juste en face de l'océan
au milieu des marais salants.

A la saison c'est leur métier
d'être sauniers et paludiers.
Sans oublier leur table d'hôtes
Réputée sur toute la Côte.

On viendra de loin déguster
leur succulente chaudrée
et leur brioche vendéenne
pour les rois après les étrennes.


Les aventures de Bernard et Bianca

Batz sur Mer, commune près de Guérande, département de Loire Atlantique, région Pays de Loire, à la limite des anciennes provinces de Bretagne et de Vendée elle était rattachée à la Bretagne avant la départementalisation avec des affinités culturelles avec la Vendée
Histoire de la Vendée

paludier, paludière, travailleurs des marais salants (du latin palus, paludis "marais", origine qui a aussi donné paludisme à cause des moustiques des marais)
saunier, saunière (anciennement saulnier), quasi-synonyme de paludier, récoltants de sel sur les marais salants et vrais vendeurs de sel sous l'ancien régime, collecteurs de la gabelle.

La chaudrée vendéenne

18 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne... Sans sel que serions-nous, c'est un élément qui relève la cuisine, qu'on aime retrouver à table, d'hôte ou chez soi, alors miss Bianca sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, joyeux Noël, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et je préciserais sel marin, avec tous ses bons oligoéléments iodés. Sauf exception, il en faut un peu pour la santé. Les populations habitant loin de la mer qui utilisaient parcimonieusement du sel gemme (il y avait des mines dans le Jura par ex) avaient pour certains des problèmes thyroïdiens et de crétinisme. bises et joyeux noël chez vous aussi

      Supprimer
  2. Ce n'est pas très loin de chez moi mais n'y suis pas encore allée tout comlevje n'ai pas goûté à la chaudrée. J'aime la brioche vendéenne surtout la plus célèbre d'entre elles la gâche. Beau mercredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison la gâche quand elle est bien faite est délicieuse avec son petit goût en plus. L'important c'est qu'elles soient toutes deux pur beurre. bises

      Supprimer
  3. Depuis que j'habite en Vendée, j'ai goûté la brioche vendéenne.
    Le verdict à la maison : rien ne vaudra jamais la brioche normande (eh oui, j'ai deux Normands nés en Normandie à la maison, alors...)
    Merci pour tout ce que tu nous apprends grâce à tes articles qui font le tour de France.
    Belles fêtes de fin d'année à toi, à tous.
    eMmA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourires ... j'aurais tendance aussi à défendre la brioche de ma région de naissance et de jeunesse chère à mon coeur et que mon papa ne faisait que trop rarement (il faut dire que le beurre et l'âge ne font pas trop bon ménage). Ceci dit il y a brioche et brioche et j'en ai dégusté de très bonnes faites par des vendéens. Notamment la brioche des rois ou la brioche pacaude (de Pâques)
      J'apprends souvent en même temps que vous (du moins quelques jours avant) grâce à ce tour de France.
      belles fêtes aussi merci

      Supprimer
  4. Mes enfants auraient apprécié ce clin d'oeil à Bernard et Bianca... j'apprécie aussi.
    Merci pour Batz... Tu me donnes envie de vacances.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me souviens avoir emmené les miens au ciné de la Préfecture ou des Trois fontaines qui n'existent plus ni l'un ni l'autre remplacés par des multiplexes. Bises et belle journée
      ps festival de films pour enfants pour cette fin d'année entre Ernest et Célestine et d'autres il y a l'embarras du choix

      Supprimer
  5. Une grande odeur marine, dans un paysage particulier et très attachant. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les marais salants transmettent une atmosphère très particulière. Quand à l'odeur marine, elle me manque.

      Supprimer
  6. Cette brioche doit être succulente à n'en pas douter, Jeanne ! J'♥ beaucoup les brioches ordinairement ... alors, hein ... bonne poursuite ce ce mercredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on utilise du beurre et en bonne quantité oui elle est bonne bien sûr. Dans l'ouest d'ailleurs souvent on préfère la brioche à la galette pour tirer les rois. bises

      Supprimer
  7. Batz est plus bretonne que vendéenne, c'est une très belle petite ville qui a de beaux monuments entre océan et marais, j'aime bien y faire un tour avec les enfants (hors saison !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un peu de breton dans tes veines ? Oui tu as raison l'architecture des maisons est bretonne. Les frontières sociales n'ont jamais été étanches et la soupe de poisson est universelle alors chaudrée ou bretonne, les poissons attrapés ont fréquenté la même mer. Et après les réjouissances de fin d'année, une brioche vendéenne est certes plus digeste que le kouign-amann, dont je raffole mais que je ne peux plus manger que en toute petite quantité. Et puis le fin fond du Finistère, c'était si loin de Guérande ...

      Supprimer
  8. Je sens l'air marin ... Bernard et Bianca reconvertis en paludiers, j'aime bien . J'ai vu ce que tu as écrit sur les vertus du sel marin sur la thyroïde: en Corse beaucoup de gens avaient des problèmes de ce genre autrefois ; maintenant c'est à cause de Tchernobyl et le sel marin ne suffit plus hélas! Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En normande, je préfère l'odeur iodée et pleine d'algues des côtes de l'ouest plutôt que celles de la méditerranée, que je ne connais pas il est vrai côté corse. Quant à Tchernobyl, mois je croyais que le nuage s'était arrêté aux frontières non ? Je plaisante, j'ai lu en effet que la Corse avait été particulièrement arrosée avec les Alpes et que vous en payez maintenant la douloureuse facture santé. Bises

      Supprimer
  9. Merci pour cette bouffée d'air marin avec ta Bianca de Batz .
    Je me régale déjà en voyant toutes les spécialités culinaires de la région . Le fiston lui est un fan de beurre salé , de sel marin bien sur .
    Quant à Bernard et Bianca je suis allée le voir avec les deux mais ça fait bien longtemps maintenant .
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui ce charmant dessin animé cela fait longtemps, 1977. J'ai emmené mes enfants voir celui au pays des kangourous en 1990.
      bises

      Supprimer