Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 28 juillet 2017

La petite raccommodeuse

Pour L'Herbier de poésie d'été

La Terre-mère a hocqueté
la terre-mère s'est déchirée

La terre-mère s'est ébrouée
tout s'est écroulé

la petite raccommodeuse
l'abreuve de ses larmes
pour aider à la repousse
de ses graines d'espoir.
©Jeanne Fadosi, mercredi 26 juillet 2017
sur l'image de l'Herbier de poésie - page de juillet 


Une actualité chasse l'autre. Vendredi 21 juillet, il y aura juste une semaine à la parution de ce billet, un séisme de 6,7 de magnitude secouait les îles et la côte de l'est méditerranéen . L'île de Kos, rendue à son activité de tourisme au prix d'un accord entre l'Union européenne et la Turquie (18 mars 2016) permettant à la Grèce de refouler les migrants en situation irrégulière vers la Turquie, a été particulièrement affectée par ces secousses.



forum du Guide du Routard

Des interrogations d'"enfants gâtés que ce retour sur un dossier de France Inter de 2015 qui me rend de l'espoir en l'humaine humanité en dépit des colères et des rejets de certains.
Zoom sur Kos, été 2015 (France Inter)

9 commentaires:

  1. Très belle image, elle me plait beaucoup.
    Ta poésie est bien en phase et habille à merveille cette prophétique image.

    RépondreSupprimer
  2. Un très joli texte Jeanne pour tous ces séismes que les pauvres gens subissent. N'oublions pas que notre terre est fragile !
    Bises et bon vendredi

    RépondreSupprimer
  3. Nommer les fleurs, voilà une jolie façon de chercher le sommel car à force de voit sauter les moutons ça donne le tournis !!! J'essaierai !
    Un peu tard pour ce thème, hier nous étions en plein nettoyage en montagne, l'actualité nous apoorte son lot de méfaits, de drames, de pauvreté, de solitude, mais une petite fleur surgit toujours des décombres pour redonner une goutte d'espoir...

    RépondreSupprimer
  4. Une poésie Jeanne tout en petits points de chaînette au fil vert tendre de l'espoir, j'aime.

    Quant à toutes ces infos Jeanne, de quoi alimenter, en silence, notre jugement.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Jeanne... Les catastrophes naturelles et les accidents en tous genres alimentent cette terre, pas besoin de guerre pour la mettre à mal et nos vies avec, cette jeune personne a du pain sur la planche... Adamante via Google donc, je viens d'ouvrir un compte, mais pas encore eu le feu vert pour accéder à la communauté là-bas, tant pis...Bises

    RépondreSupprimer
  6. Catastrophes naturelles et autres accidents la nature et nous sommes servis, pas besoin de rajouter de guerre ! Cette jeune personne a du pain sur la planche pour raccommoder cela... elle est courageuse et pleine d'espoir, merci Jeanne ! Je viens de prendre un compte Google mais pas encore eu le feu vert pour rejoindre l'Herbier là-bas... je vais attendre qu'Adamante revienne sur son blog ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ton poème est très beau, Jeanne.

    Que j'aimerais qu'il existe une raccommodeuse pour tous les accrocs que subit notre monde...!

    Les mauvaises nouvelles s'accumulent, hélas, mais, tu as raison, parfois nous retrouvons un peu d'espoir.

    Veuille le ciel que ces graines semées germent...

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ton poème et l'espoir suscité par la pousse de ces graines d'espoir
    Bon week - end
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Ton poème est très beau et la petite raccommodeuse est très touchante, ses larmes ne coulent pas en vain...

    RépondreSupprimer