Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

vendredi 7 juillet 2017

Le chalet sur la montagne

Pour la page 82 de l'Herbier de poésies

Sur les bancs de l'école, au temps de l'insouciance et des grandes espérances, ils avaient fait un pacte.

Ils l'avaient rêvé
leur cabane du bout du monde
pendant tant d'années.

Au temps des fenaisons, ils allaient aider aux foins, main d'oeuvre docile oubliant l'école et ses leçons. A flanc de montagne ils partaient en escapade pendant que les grands se reposaient.

Ils l'avaient trouvé
disparaissant sous les herbes
désarticulée.

Au fil des étés, elle a abrité leur amour candide d'enfants, leurs émois adolescents, pendant que les grands négociaient des alliances.

Ils l'ont rebâtie,
clou après clou, planche à planche
pour y habiter.

Les anciens se moquaient d'eux. On disait "les amoureux". Ils protégeaient leur secret. Longtemps ils ont hésité à son nom, "Paradis" ou "Ça m'suffit"

Ils l'ont enrichi
de dentelles de papier,
des rires des enfants,

Des arpents à cultiver
leur entente indestructible.
©Jeanne Fadosi, jeudi 29 juin 2017
à voir sur la page 82 de L'Herbier

Rembrandt, cottage à l'orée d'un bois, 1644




11 commentaires:

  1. Amours d'enfance, ne point en rire, la preuve, elles vont loin ! Merci aussi Jeanne, c'est tout beau... chansons comprise, bises

    RépondreSupprimer
  2. C'est très beau, beau comme l'amour, la vie.Beau week-end et à lundi ou mardi. Sans être en pause, Je serai en dilettante tout l'été sur les blogs.

    RépondreSupprimer
  3. Innocence, nostalgie
    Profondeur d'un très beau texte!!

    RépondreSupprimer
  4. Un texte merveilleux, qui me parle à cœur, j'apprécie particulièrement ton dernier tanka. Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Superbes textes Jeanne, bravo !
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Quelle belle histoire d'amour,de rêves et de projets,surtout mûris, bâtis pas à pas depuis l'enfance !
    Merci Jeanne pour cette belle page .

    RépondreSupprimer
  7. faire sa vie
    faire sa maison
    indestructible comme l'entente d' amour

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de prendre le temps d'écouter la version de la chanson chez Adamante, c'est superbe !

    RépondreSupprimer
  9. C'est magnifique Jeanne !
    Merci pour ces moments de tendresse.
    Bises et douce soirée.

    RépondreSupprimer
  10. Mais oui, elles les ont réalisés ces merveilleux Haïbun !!
    J'ai pensé rapidement, comme toi et Adamante au Vieux Chalet - interprétation des Quatre Barbus.
    Je viens de lire ton commentaire sur l'illustration sonore de Jamadrou. Si, on trouve les Variations pour une porte et un soupir sur Internet, et encore bien d'autres oeuvres de Pierre Henry
    https://www.youtube.com/watch?v=aHgKZgNtsEk
    Merci pour tes ondes positives Jeanne. Bien reçues ! :-))

    RépondreSupprimer
  11. Qu'il est bon de lire cette amour construit à partir de jeux insouciants. Il naît parfois très tôt ce sentiment d'aimer pour toujours et comme c'est beau!

    RépondreSupprimer