Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 3 mars 2021

Noûr courage

 Le prénom du mercredi choisi par Jill depuis quelque temps est Noûr et je n'en dirai rien car l'histoire de la jeune Noûr est entrée dans ma cuisine par la radio et son histoire se dit tous les jours de la semaine sur France Inter vers 13h30.

Je n'en dirai rien car elle réveille dans ma mémoire ce que maman et ma tante m'ont dit de leur histoire qui se passait dans les débuts de l'autre siècle en France, à Paris. Ma maman est née en 1910 et elle était la cinquième et dernière de la fratrie. Seulement voilà, mon grand-père est décédé quand elle avait quelques mois ce qui, outre l'affliction que je suppose, a plongé ma grand-mère dans des difficultés financières insurmontables. 

Mal acceptée par la famille paternelle considérant qu'il y avait mésalliance, elle a mis sa fierté de côté pour leur demander de l'aide. La solution qui lui a été proposée a été d'accueillir sa petite dernière chez un couple aisé de la famille qui n'arrivait pas à avoir d'enfant et de prendre en charge la pension de la cadette. Elle a refusé et s'est durablement (définitivement ?) fâchée avec ce patriarche et une bonne partie de sa belle famille. Et elle a connu la misère et les galères d'une mère sans homme à Paris mais toujours gaie selon les souvenirs de ma maman.

Ces façons de confier un enfant à un autre couple de la famille au sens large était une pratique courante que notre culture de la famille nucléaire de la deuxième moitié du XXe siècle et maintenant des familles élargies ou différentes du XXIe siècle nous empêche d'envisager. D'autant que l'on n'enseigne pas à l'école l'histoire des sociétés y compris la nôtre.

Alors ma maman n'a pas été séparée de sa maman et de sa grande sœur de deux ans son aînée et des plus grandes tandis que le garçon a très vite travaillé comme apprenti. 

Il y a sûrement des trous dans ma mémoire et le reste n'est important que pour les intimes.

Et je pense avec effroi à ce qu'a dû vivre la jeune Noûr et je pense à ma maman qui racontait toujours le meilleur. Elle aurait 110 ans maintenant.

Nour ou Noûr signifie lumière ou celui ou celle qui donne la lumière. En français c'est Luce ou Lucie qui vient de lux (lumière)


Retrouvez sur son blog la liste des prénoms chez Jill Bill

et peut-être, les liens du rassemblement si Jill Bill le peut. On ne t'en voudra pas si tu ne fais pas ce suivi. Priorité à ta santé !
J'essaierai de tenir à peu près à jour Mes prénoms saison 12

Mes prénoms du mercredi saison1 dansaient à la guinguette de la Récréa-bigornette,
et ceux de La cour de récré de JB avec mes participations aux Prénoms du mercredi :
saison 2 ; saison 3 ; saison 4 ; saison 5 ; saison 6 ; saison 7 ; saison 8 ; saison 9 ; saison 10 ; saison 11

Si vous voulez connaître la genèse de cette aventure ludique, Bigornette, Présidente d'honneur de La cour de récré de JB pour avoir créé les prénoms du mercredi,  s'en expliquait ICI.

8 commentaires:

  1. Je n'écoute la radio que le matin et ce n'est pas France Inter. Je ne connais donc pas l'histoire de Nour que tu évoques mets l'histoire de ta maman et de ta grand-mère m'a émue. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Que tes souvenirs sont émouvants Jeanne, et cette photo tellement parlante des liens tissés avec ta maman, qui malgré la misère a pu rester auprès de ta grand mère.
    Merci pour ces confidences.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement, l'idée de la famille a bien évolué en un siècle, et avant de te lire ce matin, je n'avais pas idée de cette pratique-là. Mais comme toujours, les gens font surtout et d'abord comme ils peuvent, on ne peut pas se mettre à juger, il y a également des contextes divers qui expliquent ceci ou cela. C'est émouvant.
    Bon mercredi.
    Fabrice

    RépondreSupprimer
  4. LES femmes seules avec des enfants étaient de vraies mères courage; là où les hommes auraient baissé les bras, elles ont osé affronter la vie, les préjugés, la misère pour élever dignement leurs petits.
    Bravo à ta grand-mère . Bise

    RépondreSupprimer
  5. Merci d'avoir partagé ce témoignage émouvant . Ta grand - mère a du vraiment galéré mais elle a gardé sa fille auprès d'elle . Pour les familles nombreuses dans les campagnes c'était parfois les grands parents qui s'occupaient d'un ou plusieurs enfants . Je n'écoute pas France Inter à cette heure là , il faudra que j'y pense pour découvrir ta Nour .
    Bon mercredi
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Superbe partage, Jeanne ! Oui, quel courage ! Ma maman est aussi née en 1910, et elle est la dernière de la famille. Magnifique photo ! Bonne toute fin de soirée ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. Très émouvante cette histoire
    Ta maman née en 1910, la mienne en 1917, d’une famille de 11 enfants
    La vie ne devait pas être facile pour les enfants de cette époque, si ils n’étaient pas nantis !
    j'en conclus que nous sommes presque du même age (1935)
    prends soin de toi
    amitiés

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce partage... ta grand-mère a tout fait pour garder ses enfants, c'est très beau.
    La société a changé, je ne sais pas si c'est en bien.
    Aujourd'hui, ce sont les services sociaux qui enlèvent un enfant à sa famille s'ils estiment qu'il ne peut pas y être bien.
    Je ne suis pas sûre que ce soit mieux.
    Des femmes luttent encore pour garder leurs enfants.
    Ton témoignage est très émouvant. Il faudrait que j'écoute la radio. :)
    Passe une douce journée. Bisous.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Certains rencontrent des difficultés à renseigner leurs liens : vous pouvez signer votre commentaire de votre nom ou pseudo, merci
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.