Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, encore 123 en 2017, 121 en 2018 ? 101 femmes depuis le 1e janvier 2019 en France (2 septembre 2019) , soit une femme tous les deux jours ! accélération ou meilleure visibilité ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 4 mars 2021

Logogriphe pour griphovores

 Les Cabardouche prennent la barre de la coquille des CROQUEURS DE MOTS pour cette quinzaine avec le défi n°247 et vous proposent les sujets suivants :

Pour le jeudi poésie du 4 mars vous composez un logogriphe. Un quoi ? Un logogriphe* ... Mais qu'est-ce donc que cette bête ?  Le mieux est d'aller voir la définition ici.

Sans aile j'en perds mon bon sens.
Si on me prive aussi d'air,
je m'enracine dans la garrigue.
Si je ne m'en vais pas
alors qu'on m'a rendu l'aile
je gis au fond de la bouteille
qui m'a d'abord soulé sans aile.
Si on m'enlève encore la queue, euh ...
je m'en irai marcher sur les sentiers
de l'Empire Céleste.
Mais en me rendant toutes mes lettres de noblesse
j'ai enfin retrouvé l'honneur perdu
d'être essentiel.
je suis, je suis ...







Sans aile j'en perds mon bon sens.                    l ivre ---> ivre
Si on me prive aussi d'air,                                   ivre ---> 
je m'enracine dans la garrigue.                                            ive
Si je ne m'en vais pas,                                        ive
alors qu'on m'a rendu l'aile                                l ie ---> 
je gis au fond de la bouteille                                                lie 
qui m'a d'abord soulé sans aile.
Si on m'enlève encore la queue, euh ...               li e  ---> 
je m'en irai marcher sur les sentiers
de l'Empire Céleste.                                                             li 
Mais en me rendant toutes mes lettres de noblesse
j'ai enfin retrouvé l'honneur perdu
d'être essentiel.
je suis, je suis ...            le livre



7 commentaires:

  1. Merci d'avoir donné la solution... je pensais au livre, mais n'en étais pas certaine.
    C'est un exercice difficile que celui proposé par les Cabardouche.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  2. Bien vu Jeanne et la lecture reste essentielle pour survivre !
    Bise et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  3. Une superbe façon de donner toute son importance au livre , un essentiel tu as raison.
    Bonne fin de journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Jeanne ! Merci pour la solution !!! Douce soirée ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  5. je n'ai pas deviné mais c'est excellent Jeanne bravo pour ton imagination

    RépondreSupprimer
  6. Quel bel hommage à la lecture vous avez développé là, un grand merci pour votre participation littéraire, Jeanne , amitié des Cabardouche.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.
Comments are moderated. Thank you for your patience, I don't valide them immediatly.
anonymous comments are never validated except if they are signed in the text.