Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 10 octobre 2018

Mercedes essaie la tendresse

Mon tour de France des prénoms passe cette semaine par Plaisir, dans le département des Yvelines dans la région Île-de-France

Mercedes n'est pas une princesse
non plus qu'elle n'est pauvresse
Ses parents ont fui une dictature
dans un temps où l'aventure
certes au départ était risquée
mais l'avenir n'était pas bloqué.
Son père était métallo à Poissy
sa mère près de Mantes-la-Jolie
faisait des ménages à Flins
de grand matin
L'une pour Renault
l'autre pour Talbot
et quand venaient les dimanches,
pas besoin qu'on les endimanche.

Ce serait beaucoup dire
que Mercedes va travailler par plaisir.
A Plaisir, elle est contremaîtresse
dans une maison de grande vieillesse
Elle va en longeant la Seine au boulot
le plus souvent à vélo.
Ce n'est pas une sinécure
que de panser les blessures
quand ils quémandent la tendresse
et que toujours on la presse.
Mercedes tout en s'activant
rêve d'un monde plus prévenant
et pour garder ses illusions
est poétesse d'occasion.

Spécialités culinaires de l'ïle de France



costume traditionnel catalan

La liste des prénoms chez Jill Bill et Les liens du rassemblement
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

13 commentaires:

  1. Bonjour élève Jeanne, un prénom qui sonne riche, mais une vie simple, de labeur, auprès d'autrui, noble profession que toutes celles qui touchent à l'humain… Mercédès sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ton texte m'a touchée. Beau mercredi Jeanne

    RépondreSupprimer
  3. Voilà j'ai réussi à te retrouver et très très bel hommage à Mercedes.
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
  4. Un des "inspecteurs de l'éducation nationale" que j'ai connus avait un gros faible pour les femmes et pour la dive bouteille (eh oui).
    Il avait la manie, surtout après le déjeuner, d'inspecter les institutRICES avec un beau regard globuleux, grivois, graveleux. Et il partait dans de longues digressions sur sa vie d'enseignant ... à Plaisir ! De quoi en vomir tout son 4 heures.

    RépondreSupprimer
  5. Un très beau portrait de cette Mercedes d’Île de France .
    Plaisir joli nom pour une commune , je pense que le panneau doit servir souvent pour les selfies.
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Une vie utile...
    Merci pour ta page, Jeanne. Elle m'a émue.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  7. ta Mercedes aussi fait du vélo...
    ta très belle poésie Jeanne toute en rimes et non-dit nous raconte les illusions de l'espoir à Plaisir île de France

    RépondreSupprimer
  8. à Plaisir il y a un ancien hospice devenu hôpital départemental appelé "Les Petits Près" qui vient de fusionner avec l'hôpital Charcot...
    mais la Seine passe bien loin trop loin pour y venir en vélo !
    Bises d'une plaisiroise Jeanne

    RépondreSupprimer
  9. Une brave femme qui voudrait certainement donner de son temps avec plus de tendresse. Joli texte Jeanne, bravo.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  10. L plus plaisant de Plaisir n'est-ce pas son nom ?

    RépondreSupprimer
  11. Comme c'est BON, Jeanne ! J'♥ beaucoup ! Bonne soirée ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  12. Comme c'est BON, Jeanne ! Bonne soirée ! Bises♥

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci de patienter, je ne les valide pas toujours à la minute ni même quelquefois à la journée.
Les commentaires anonymes et non signés d'une manière ou d'une autre ne seront pas validés.