Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 22 septembre 2016

Je suis oiseau, de Jeanne fadosi

Défi 170 : Prévert à la mode des croqueurs de mots, avec Martine85 de Quai des Rimes pour les CROQUEURS DE MOTS et pour le premier jeudi en poésie
Ecrire un poème qui débute comme un des poèmes de Prévert par "je suis comme je suis"
Pour l'occasion je recycle en lui ajoutant deux strophes d'introduction, un poème que j'avais écrit en 2009.


Je suis comme je suis
je suis faite comme ça
rêvant à d'autres vies
est-ce ma faute à moi ?

Longtemps j'ai endossé
les ailes d'un oiseau
en me laissant rêver
comme dans mon berceau.

Serais-je la mésange
Dépitée de trouver
En lieu de plumes d'anges
Un coucou dans le nid ?

La colombe de glaise
Figée près du bleuet,
Qui sur la cheminée
Rêve à des jours plus sages ?

L'aigle en sa majesté
Dans la bille d'ormeau,
Devenu le pommeau
De la canne sculptée ?

Ou l'élégant busard
Qui ce samedi-là
Tournoyait au hasard
En attendant sa proie ?

Tournerais-je inlassable
En deçà du grillage
Sur le chemin de sable
Comme dans une cage ?

Volerais-je hardiment
Si haut en compagnie
Vers  l'ailleurs envoûtant
De prometteuses vies ?

Les doigts de la brodeuse
De son aiguille fine
Protégerait l'ara
Sous l'ombre de la fleur.

Tandis que sur la grève
Le cœur inquiet toujours
J'arrêterais le temps
Sur ce temps de l'enfance.

Jeanne Fadosi 7 mai 2009, 
modifié le 19 septembre 2016








Sans oublier l'original, divinement chanté par Juliette Gréco, Je suis comme je suis, de Prévert Clic --->

17 commentaires:

  1. J'aime beaucoup. Bravo Jeanne. J'aimerais moi aussi parfois être un oiseau. Quel oiseau serais-je : un oiseau de mer qui pourrait suivre les bateaux.... Merci de ta participation. Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Ah fil des oiseaux, c'est bien beau tout cela, photos et mots, merci Jeanne, bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  3. Très joli poème inspiré. Les ailes de la liberté sont souvent bien difficiles à gagner, et les imaginer c'est déjà s'en approcher...

    RépondreSupprimer
  4. Garder à cœur le temps de l'enfance en avançant à son rythme vers demain, un chemin à suivre nourri de ses passions....

    RépondreSupprimer
  5. Comme c'est beau Jeanne. J'ai adoré. Bravo !
    Bises et bon jeudi !

    RépondreSupprimer
  6. Un magnifique poème digne de Prévert.
    Merci pour le lien de Juliette Gréco,
    outre "je suis comme je suis" j'ai pu ré écouter grâce à toi plusieurs de ses chansons que j'aime tant.
    Passe une belle journée
    Bisous
    Maryse

    RépondreSupprimer
  7. Comme toi j'ai voulu longtemps être oiseau... aujourd'hui, je ne sais pas.
    Ton poème est très beau, Jeanne. Que de questions que l'on soulève et qui nous permettent de choisir le chemin à prendre !.. tout en gardant au coeur les souvenirs d'enfance.
    Merci, Jeanne.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique, Jeanne ! Bravo ! J'♥ beaucoup ! Bonne et belle poursuite de ce jeud ! Bises♥ ... amitié ...

    RépondreSupprimer
  9. Ah moi aussi Jeanne, j'ai bcp aimé, vraiment !
    Peut-on choisir son destin ? pas certaine... restent les rêves, heureusement !
    Merci et bisous

    RépondreSupprimer
  10. Bravo pour ce joli voyage au temps de l'enfance j'aime beaucoup .
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. C'est magnifique, Jeanne, bravo et gros bisous.

    RépondreSupprimer
  12. Bravo Jeanne,

    Belle participation pour de " Jeudi en Poésie " j'ai adoré ton poème et les derniers vers " J'arrêterais le temps sur ce temps de l'enfance ". Bises très amicales.

    Henri.

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Jeanne. Jacques Prévert est mon poète préféré. Bravo pour ton poème ! Je rêvais souvent que je volais quand j'étais plus jeune. Cela m'est un peu passé...

    RépondreSupprimer
  14. Bravo; tu l'as écrit vraiment à la manière de ce grand poète .J'aime

    RépondreSupprimer
  15. chic ! je peux saisir un commentaire - depuis un moment, il m'était impossible de mettre un commentaire, simple aucun cadre qui apparaissait. D'abord merci pour tes visites.Martine a proposé un défi intéressant. Et tu es très bien comme tu es. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  16. Je rêve souvent que je vole , c'est très bizarre, en fait je pédale pour me hisser dans les airs. Il faudrait que je cherche l'interprétation dans le dictionnaire des rêves.
    Merci pour ce très beau poème.
    Bisous et bonne nuit.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  17. Très beau,léger et sincère. On ne peut qu'adhérer à cette belle confession!

    RépondreSupprimer