Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 26 septembre 2016

Défi n°170 : Broder l'oiseau

Défi 170 : Prévert à la mode des croqueurs de mots avec Martine85 de Quai des rimes pour les CROQUEURS DE MOTS.
Vous connaissez le poème de Prévert "pour faire le portrait d'un oiseau"
Ecrire une recette à la Prévert en prose ou en vers
Exemples : pour maigrir, pour être heureux, pour trouver le grand amour (et le garder).....

Mon titre est énigmatique mais vous le comprendrez au fil de la lecture de ma petite participation qui s'inspire de deux anciens billets que j'avais produit ICI ---> et ICI ---> sans oublier bien sûr le poème de Jacques Prévert, Pour faire le portrait d'un oiseau (j'ai choisi à dessein ce lien pour les "à la manière de" de quelques élèves d'école de l'Île de la Réunion plein de talent.

Pour guérir à coup sûr la dame de vos pensées
De ses petits dérangements à ses plus grandes douleurs
Lui rendre le teint frais
Et le sourire au coeur,
Prendre un beau perroquet
pas n'importe lequel !
Suivre la recommandation d'Isaac de Benserade*,
le seul vrai guérisseur
Est selon les anciens un perroquet d'amour :
Les autres fuient les cages,
Lui en fait son dortoir
Pourvu que la porte reste ouverte.
Si ce phénix est introuvable,
Vous pouvez aussi
broder l'oiseau.
Prendre une belle pièce de lin brut
Des ciseaux, une aiguille et de la laine à broder teintée,
Un tambour pour tendre la toile ;
Un dé peut être utile pour éviter de se piquer.
Dessiner l'oiseau sous son arbre
En suivant à la lettre Jacques Prévert**.
Pour cela s'armer de patience
Et d'un fusain fin.
Le point de Bayeux fera merveille
Sous les doigts d'une brodeuse habile
A moins que brodeur vous vous lanciez :
Le point de tige, le point lancé
Les barrettes et les picots.
C'est tout ce qu'il vous faut.
Et sûrement aussi quand votre perroquet d'amour
Sera terminé pour la dame de vos pensées
Croiser les doigts et convoquer
La pensée magique !
Jeanne Fadosi, mardi 20 septembre 2016, pour le défi n°170 des CROQUEURS DE MOTS

* Isaac de Benserade, Sonnet de l'oiseau
**Jacques Prévert, Pour faire le portrait d'un oiseau

Point de BayeuxTutoriel point de Bayeux

Broderie au point de Bayeux par ma sœur Jacotte

14 commentaires:

  1. Merci beaucoup Jeanne. J'ai beaucoup aimé ton poème. Je n'aimais pas la couture mais j'aimais broder quand j'étais petite. Je faisais des napperons. J'ai aussi beaucoup aimé le sonnet de l'Oiseau d'Isaac de Benserade. Merci encore pour ce plaisir de lecture. Belle semaine

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jeanne... border l'oiseau, ma foi c'est une bonne idée aussi pour apprivoiser la dame ou l'homme de son coeur, merci, bises

    RépondreSupprimer
  3. Je suis très admirative de ce bel oiseau brodé, ainsi que de la broderie de tes mots.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si la pensée magique fera de l'effet mais le perroquet est magnifique !!!

    RépondreSupprimer
  5. En voilà une bonne idée pour redonner le sourire à cette dame !
    La broderie de ta sœur est magnifique.
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  6. et si la dame se nomme Pénélope elle saura attendre son bien aimé !
    belle idée et belle découverte Jeanne

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Jeanne,

    Une manière vraiment originale de relever ce nouveau défi des "Croqueurs". j'ai bien aimé.
    Bises bien amicales.

    Henri.

    RépondreSupprimer
  8. une belle idée ; depuis longtemps, j'ai l'idée de broder un mandala .. l'idée.. ta soeur Jacotte a fait une superbe broderie. J'apprécie beaucoup ta participation. Bises

    RépondreSupprimer
  9. J'ai brodé dans mon jeune temps, il ne m'en reste rien, mais ton oiseau est joliment présenté à la manière de Prévert, je le trouve très beau, même sans fromage !!!
    Bises Jeanne, bravo !

    RépondreSupprimer
  10. La méthode cour la poésie. En plus

    RépondreSupprimer
  11. charmante variation sur ce theme, et une bien jolie broderie

    RépondreSupprimer
  12. Je ne sais pas broder mais j'ai apprécié le portrait de ton perroquet d'amour...

    RépondreSupprimer
  13. Une belle petite tapisserie que ta sœur a réalisée.
    Toi, tu as brodé les mots. C'est une très belle recette, pleine de couleurs et d'amour.
    Je ne connaissais pas Isaac Benserade. Ce que j'en ai lu chez toi est savoureux.
    Bon après-midi Jeanne

    RépondreSupprimer
  14. Cet oiseau brodé est magnifique, tes mots aussi :)
    Bravo et merci.
    Domi.

    RépondreSupprimer