Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 10 août 2015

Dans le sillage du défi Océan . . . "Cartes sur sable"

Dans le sillage du défi océan, ce texte raconte le point de vue de la petite chose qui brillait sous la lune dans Un chant d'encres


Pour le lundi 19 mars 2012, le défi n°77 des CROQUEURS DE MOTS était proposé par Nounedeb qui écrit ICI maintenant

Comme une valse lente, l'océan m'a longtemps ballottée dans ses eaux, avant de m'abandonner sur un tas d'algues, entre deux bouts de bois.

Je sens mes forces me quitter tandis que les dernières notes, un moment suspendues, s'éteignent, relayées par un crépitement désordonné qui m'impressionne.

Dans l'épuisement des applaudissements, un maelstrom de sons et de couleurs intenses embrase le ciel indigo.

L'orchestre a repris, accompagnant cette danse qui, dans une chorégraphie audacieuse, rend la lune blême de jalousie. 

Un goéland apeuré s'est enfui en criant.

Près de moi, j'entends gémir une drôle de petite chose bleue. Elle pleure sa sœur siamoise. Elle pleure son petit maître. L'empreinte qu'elle croyait avoir reconnue ne mène nulle part.

Insensibles à cette détresse, les dernières fusées du bouquet final explosent en un déchaînement multicolore. Ces étranges bipèdes apprécient ...
Ils ressemblent à ceux qui ont capturé mon banc dans leur filet et m'ont rejeté par dessus bord.

La musique s'est tue, relayée par les conversations d'une foule qui s'ébroue par petits groupes désordonnés.

Dans les mouvements fluides des derniers techniciens qui s'activent, deux contrebasses goûtent enfin ce temps suspendu où elles peuvent s'imprégner de ces sons bruts, intemporels, chauffer leur robe à la lueur de celle qui a retrouvé son territoire.

La plage peu à peu désertée reprend, elle aussi, ses habitudes.
Ce n'est pas le silence.
Ce n'est pas l'obscurité.

Dans un de ses rayons, mes écailles on dû luire. Un photographe attardé me met dans sa boite. La petite chose bleue aussi aura une autre histoire ...


Plus tard encore, dans le cœur de la nuit, peut-être apercevra-t-on Béryl et son pépé ... 

12 commentaires:

  1. Coucou Jeanne, comme c'est beau à lire et à voir.... belle journée, bises

    RépondreSupprimer
  2. Je lis et je relis... C'est vrai qu'il y a beaucoup dans tes mots.
    Un feu d'artifice sur la plage, l'orchestre qui joue... et la fin qui s'annonce, différente, pour ceux qui étaient là par hasard.
    C'est ce que je vois... mais d'autres verront sûrement autre chose.
    Merci pour ce très beau récit, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  3. Ton dernier lien mène vers une page qui n'existe pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui merci Quichottine. Il sera actif à la mise en ligne de cet article que j'ai programmé, c'est à dire mercredi matin

      Supprimer
  4. Tu participes magnifiquement au jeu océanique de l'été.

    RépondreSupprimer
  5. Un très beau texte ou l'océan et la musique sont intimement liés. Beau mardi

    RépondreSupprimer
  6. Oui c'est très bien écrit. Je te lis et les images défilent dans ma tête. Merci pour ce petit voyage. Bon après midi.

    RépondreSupprimer
  7. Je me souviens aussi de la petite chose bleue sur la photo de Noune et j'ai plaisir à te relire ! Bises, Jeanne.

    RépondreSupprimer
  8. Ton lien mène vers une page blanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de me l'avoir signalé, j'ai rectifié le lien et en même temps cela me permet de voir comment il faut que je m'y prenne si je prévois un lien

      Supprimer
  9. Un grand merci à tous les Croqueurs qui ont participé
    au défi n° sur le thème de l’Océan. Actuellement nous
    en sommes à 32 participants et 109 participations. Le défi
    se termine le Mercredi 2 Septembre mais comme je pars
    en vacances et qu’ensuite c’est la rentrée je n’aurai que
    deux jours à vous consacrer pour faire le bilan (le 26 Août
    et le 2 Septembre). N’oubliez pas d’aller lire et commenter
    les participations. A bientôt !

    Merci beaucoup Jeanne d’avoir autant participé et d’avoir fait de
    ce défi une belle réussite collective.

    RépondreSupprimer