Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 15 juin 2016

"La faute à Tristan"

NB : Ce qui suit est programmé depuis le mois de mai et je vous le livre tel quel, à l'exception de la fin de l'article car lundi 6 juin, à 7h50, la présidente du jury du Livre Inter 2016 a révélé à l'antenne de FranceInter le nom du livre inter, attribué à . . .  (voir en fin de page)

"La faute à Tristan" ce n'est pas moi qui le dit mais l'éditorial de l'Association des Écrivains Sportifs (AES). L'expression n'est pas à prendre au pied de la lettre bien au contraire ! Précaution préalable en espérant que les Tristan que je connais (un en particulier) ne s'arrêtent pas au titre et lisent la suite au lieu de prendre la mouche. Ils ont déjà été assez malmenés par le titre d'un film éponyme où le prénom incarnait un personnage inquiétant.


Ah là là ! maîcresse Jill ! le choix de ton prénom du jour me pose un casse-tête grave ! Comment délirer, même gentiment, sur ce prénom qui n'a plus rien de désuet depuis la fin du XXe siècle jusqu'à même avoir eu la cote au début des années 2000 et continuer sur son élan depuis lors. Le Tristan qui m'est cher est né avant cet engouement mais il faut croire qu'il y avait déjà des frémissements car il a eu des copains homonymes.

Dans ma petite tête biberonnée à la lecture des mythes et légendes, Tristan m'évoque Iseult et la légende Arthurienne. Mais ce n'est pas la faute à Tristan, peut-être un peu à Arthur trahi dans son amour propre de roi bien plus que dans un amour qui n'existait pas. L'alliance était arrangée et s'il envoya Tristan chercher sa promise, il ne la connaissait au mieux que sur peinture. Il faut surtout incriminer la perfide qui a sciemment voulu ficher la pagaille en faisant boire aux deux futurs éperdus ce philtre maléfique.

N'allez pas croire que j'ignore les noms de quelques illustres tels Tristan Bernard justement salué par Brassens dans Marquise,

« Peut-être que je serai vieille,
Répond Marquise, cependant
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Et je t'emmerde en attendant. »


ou Tristan Lhermite, que la gloire d'autres poètes et fabulistes du XVIIe siècle a laissé en retrait. J'en ai mis en ligne deux poèmes, n'ayant pu me résoudre alors à en choisir un seul : Le navireAux conquérants ambitieux ;

ou Tristan Corbière, poète maudit et breton, tiré de l'oubli en 1930, bien après sa mort grâce à Max Jacob qui eut l'idée de demander à un sous-préfet talentueux de Chateaulin d'illustrer un recueil de ses poèmes choisis . . . Le sous-préfet n'était autre que Jean Moulin. Le mal-être du poète du XIXe allié au destin du grand résistant eut sans doute beaucoup de résonance après la tragédie de la seconde guerre mondiale.
J'ai d'ailleurs mis en ligne l'épitaphe, de Tristan Corbière

ou Tristan Tzara, visionnaire à la poésie énigmatique dans une première lecture, mais qui mérite l'effort de se remettre plusieurs fois à l'ouvrage notamment dans L'homme approximatif ; Le rire de l'eau ;

Mais revenons au titre emprunté aux Écrivains sportifs : pourquoi ce titre ? à qui la faute ?
Echo de Victor Hugo dans les Misérables faisant chanter à Gavroche une chanson de Béranger ?

Je suis tombé par terre,
C'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C'est la faute à...

la faute à Tristan Bernard le facétieux cruciverbiste et auteur de bons mots ? le vrai père des "pieds nickelés" (comédie en 1 acte, 1895) ?

la chance plutôt au cheval sur lequel il avait heureusement misé et dont il emprunta le nom pour son prénom d'auteur (eh oui, c'est le cheval qui alors s'appelait Tristan).

Aïe !!!! Je préférerais n'entendre que cette petite voix louant "l'esprit sportif ", celui de Coubertin (enfin, pas quand il excluait les femmes) et l'association vertueuse de "La tête et les jambes". Mais les dés sont pipés dès le départ puisque cette anecdote révèle l'attrait de T Bernard pour les paris. L'argent hélas, n'est donc jamais loin !

Pardon pour les autres célébrités que je ne cite pas, un coureur cycliste, un hockeyeur, un coureur automobile . . . et même un jamaïcain chanteur de Reggae CLIC

Aïe ! A l'écoute des paroles, bien loin des thèmes engagés de Bob Marley, je me dis qu'il y a vraiment beaucoup de boulot pour arriver à une égale dignité des deux moitiés de l'humanité. Au pied de cette montagne, il nous faut être TOUS :

pour en savoir plus CLIC


un dernier complément, l'un des auteurs retenus pour le Jury France Inter de cette année s'appelle Tristan Garcia  pour son roman 7
complément du 6 juin : 
le roman 7, de Tristan Garcia a été désigné le livre Inter 2016 au terme d'une discussion acharnée.
Tristan Jordis (à G) et Tristan Garcia (à D)
, sur Standard magazine

La liste des prénoms chez Jill Bill (Jill Bill nous a déjà concocté une liste de prénoms pour l'automne)
Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

14 commentaires:

  1. Bnjour élève Jeanne, ah qui ne connait le Tristan de Yseult, même sans avoir lu leur histoire, couple célèbre, et puis bien d'autres qu'il est bon de rappeler aussi, finalement pas mal de Tristan, joli prénom masculin à porter tout de même ! Et bravo au sieur Garcia en passant... Tristan sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Jeanne,
    Un superbe billet pour ce Tristan près à entrer dans la cour de récrée de J.B. Bravo !
    Bises et bon mercredi. ZAZA

    RépondreSupprimer
  3. Une magnifique page !
    J'adore !
    Sourire en te lisant... tu nous as réuni pour l'occasion un beau plateau de célébrités.
    Passe une douce journée. Bises.

    RépondreSupprimer
  4. Une légende qui ne meurt pas . C'est un prénom sympathique , c'est bien qu'il revienne à la mode.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Oui, il y avait matière à dire sur Tristan, pour cela que je suis partie dans une toute autre direction hihi

    RépondreSupprimer
  6. Tous ces Tristan à connaître...c'est loin d'être attristant!

    Excellent!

    RépondreSupprimer
  7. Vraiment, Jeanne, une magnifique et excellente participation ! Bravo ! Bonne et belle soirée de ce mercredi !
    Bises♥

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cette superbe page , je note pour Le livre inter le livre de Tristan Garcia , en général je ne suis jamais déçue des choix du jury
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Martine du Jdv15 juin 2016 à 22:45

    que de Tristan à découvrir !!
    merci Jeanne !!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Jeanne
    Un beau prénom porté par d'illustres personnalités
    Bisous et douce journée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  11. Quel beau travail de documentation Jeanne!
    Merci pour la dernière info
    bise et belle journée

    RépondreSupprimer
  12. Tristan est un prénom que j'aime beaucoup et ta page l'honore.
    Bravo.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Jeanne... C'est impressionnant, je n'aurais jamais cru (parce qu'à vrai dire je n'y avais jamais réfléchi) qu'il y avait autant de Tristan illustres connus ou à découvrir. Une participation de ta part bien enrichissante. Merci.
    (et félicitations à Tristan Garcia, donc)
    Bises.
    FP

    RépondreSupprimer