Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 11 juin 2018

Croqueurs en vacances

Tangage ou envie de croisières exotiques ?
La Coquille des Croqueurs de mots prend cette année ses quartiers d'été dès ce mois de juin en souhaitant à notre capitaines Dômi de retrouver tous ses abattis et son équilibre sur le plancher des vaches (c'est juste une expression) et que tout le monde profitera de cette pause pour faire le plein d'une vie aussi sereine et joyeuse que possible.


Et vogue la galère le navire

J'ai des pensées terrifiées et impuissantes pour ces naufragés de la mer et les humanitaires qui viennent à leur secours de plus en plus difficilement.



7 commentaires:

  1. Bonnes vacances.Je vais prendre mes quartiers d'été bientôt aussi. Comme Domi de moins en moins motivée à passer du temps derrière mon PC. La vie est ailleurs. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Et vive les vacances. Une pensée également pour ces migrants bloqués sur l'Aquarius... l'homme n'est vraiment pas généreux !
    Bises et bon mardi

    RépondreSupprimer
  3. Bonnes vacances à tou(te)s !
    Quant aux réfugiés, une action, entre autres : les pétitions d'Amnesty International ...

    RépondreSupprimer
  4. Merci Jeanne pour ce rappel des vacances des croqueurs de mots .
    Plus je parle avec les gens et plus je m'aperçois que l'avenir de ces naufragés de la mer est bien compromis, dans mon quartier je compte sur les doigts de la main les personnes qui font preuve d'humanité à leur égard , c'est incroyable ce que le repli sur soi s'installe avec rejet du migrant .
    Bisous Jeanne

    RépondreSupprimer
  5. Tous les voyages n'arrivent pas en vacances !!!

    RépondreSupprimer
  6. Terrible en effet...et nous restons impuissants.
    Bonnes vacances à tous.

    RépondreSupprimer
  7. Bonnes vacances à tous les matelots et au capitaine. Nous allons essayer de recharger nos "accus" !
    C'est terrible de voir ces pauvres gens à la dérive sans savoir qui va les accueillir vraiment.Bise

    RépondreSupprimer